ActualitéBusinessJeux Video

Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie

AFP

Une île lointaine, un vaisseau spatial ou une salle de sport: autant de lieux inaccessibles dans la vraie vie a fortiori en période de pandémie… sauf pour les joueurs. Certains jeux vidéo ont connu un succès inattendu, sur fond de confinement ou de couvre-feu.

Animal Crossing 

Pas d’adversaires ni de compétition, dans « Animal Crossing : New Horizons », sorti fin mars sur la console Switch de Nintendo, on aménage son île, on cueille des fruits et on troque avec ses voisins, le tout dans un univers coloré et enfantin qui évolue au fil des saisons. Et la recette fait mouche: le jeu s’est hissé en tête des ventes physiques en France en 2020, selon les chiffres de l’institut GfK, détrônant pour la première fois en sept ans « Fifa » et « Call of Duty ». Dans le monde, Nintendo indique que le jeu s’est écoulé à plus de 26 millions d’exemplaires.

« Le carton absolu d’Animal Crossing s’explique par deux facteurs: une tendance de fond, qui est le jeu en famille, et une tendance conjoncturelle, qui était le confinement » analyse Nicolas Vignolles, délégué général du SELL (le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs). Pour lui, de nombreux parents, soudainement confinés avec leurs enfants, se sont tournés vers les jeux vidéo pour trouver un divertissement familial, et « Animal Crossing est le jeu idéal de la rencontre parents-enfants ». Quant au dépaysement offert par cet opus, nombreux y ont trouvé une échappatoire à une période anxiogène. « Il s’agit d’une coïncidence fortuite » constatait Philippe Lavoué, directeur de Nintendo France, dans les colonnes du Figaro, « mais nous sommes heureux d’avoir aidé les personnes confinées à se sentir moins seules et à s’évader mentalement. »

Among Us 

C’est la surprise vidéoludique de 2020: développé par le petit studio américain Innersloth, « Among Us » sort en 2018 dans l’anonymat le plus total. Ce qui n’empêche pas ses trois développeurs de continuer d’améliorer leur concept, jusqu’à ce qu’il finisse par être repéré par des streameurs sur la plateforme Twitch à l’été 2020. Au mois de novembre, le jeu comptait près d’un demi-milliard d’utilisateurs, selon les chiffres du cabinet Superdata. Dans cette adaptation du jeu du loup-garou, dix joueurs sont enfermés dans un vaisseau spatial et doivent accomplir diverses tâches, tandis qu’un ou plusieurs imposteurs se cachent parmi eux. Chaque partie est rythmée par des discussions animées pour débusquer les coupables et les éliminer.

La popularité en ligne d’«Among Us» est telle que des personnalités politiques s’y essaient, à l’image de l’élue démocrate Alexandria Ocasio-Cortez, icône de la gauche progressiste américaine, lors d’une partie diffusée en direct sur Twitch, avec pour but de pousser les jeunes électeurs à voter lors de la présidentielle américaine. Pour Nicolas Vignolles, ce sont bien ces échanges entre les joueurs qui sont au coeur de la réussite d’Innersloth: « Among Us est à la frontière du réseau social et du jeu vidéo. Près d’un joueur sur deux en France estime aujourd’hui que le jeu vidéo permet de créer du lien social. Ca n’existait pas avant. […] Cette tendance de fond s’est accrue avec le confinement. »

Ring Fit Adventure 

Si pratique sportive et jeu vidéo vont rarement de pair, « Ring Fit Adventure » a su faire mentir l’adage cette année. Vendu sur la Switch avec un anneau souple et une sangle pour attacher une manette à sa jambe, ce titre propose au joueur de combattre des monstres en faisant des exercices physiques devant sa télé. Confinement et couvre-feu combinés à la fermeture des salles de sport ont poussé bon nombre de joueurs à s’y essayer, au point de provoquer une rupture de stock. « La demande a tellement dépassé nos prévisions que nous n’avons pas pu suivre la cadence en termes de production » déplorait ainsi Nintendo dans un communiqué au mois d’août.

FIFA 21

L’arrêt de la plupart des compétitions de football et le report de l’Euro n’ont en rien entaché l’intérêt des joueurs pour la simulation sportive d’Electronic Arts, habituée à la tête des classements. Selon GfK, le cru 2020 se hisse en tête des ventes physiques dans 16 des 19 pays d’Europe étudiés par l’institut.

Les jeux de société 

Echecs, Backgammon et autres Uno ont prospéré dans les foyers durant le confinement, tout comme leurs versions vidéoludiques. « Le succès de ces jeux cette année a pu dérouter un peu par leur simplicité » constate Nicolas Vignolles, qui y voit avant tout des « passerelles » permettant aux parents de rentrer « progressivement dans le jeu vidéo ». Signe de cet engouement: « 51 Worldwide Games », une compilation de ces jeux traditionnels sorti sur Switch, figure parmi les meilleures ventes de l’année en France, selon le directeur de Nintendo France dans son interview au Figaro.

De son côté, le site chess.com, qui permet de jouer aux échecs en ligne, a enregistré 2,5 millions de nouveaux membres sur le seul mois de novembre, également bien aidé par la popularité de la mini-série américaine « Le Jeu de la Dame » diffusée sur Netflix. « Le grand enseignement du confinement, c’est que le jeu vidéo a cassé définitivement ce stéréotype de loisir qui peut enfermer et isoler, » conclut le délégué général du SELL. « Ça a été un sacré antidote à l’isolement ».

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
FinTech: Klarna s’apprête à clôturer un tour de table à 1 milliard de dollars
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jacqueline Bloch, Directrice de Recherche au CNRS
Facebook vs. Apple: le réseau social joue la défense des pubs ciblées et des PME
Navettes autonomes: le groupe français Transdev s’allie à Mobileye (Intel) et Lohr