ActualitéBusinessEtudesObjets connectésTech

Après la «sharing» et la «gig», bienvenue dans l’«outcome economy»

Les spécialistes du marketing sont unanimes sur le sujet: l'avenir du marketing se joue dans la capacité d'une entreprise à intégrer au mieux le client final dans sa stratégie. Les entreprises qui feront la différence demain sont donc celles qui parviendront au mieux à comprendre les besoins de leurs clients et à y répondre; celles qui parviendront à vendre un résultat à leurs clients, plus qu'un produit ou un service.

C'est la définition même de l'«outcome economy». Cette tendance émergente se caractérise par la mesure de l'impact d'un produit ou d'un service dans le quotidien des clients. Ce sont essentiellement les objets connectés, grâce à leurs capteurs, qui permettent de quantifier cet impact. 

Dans une présentation, Helge Tenno, le fondateur d'une société de conseil en stratégie, explique en quoi cette nouvelle manière d'aborder l'économie transforme fondamentalement l'activité des entreprises, technologiques ou non. 

 

 
LIRE aussi : 
 
Crédit photo: Adobe Stock, la place de marché de contenus créatifs

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Après la «sharing» et la «gig», bienvenue dans l’«outcome economy»
Silicon Valley : un exode de San Francisco vers des villes moyennes américaines se prépare
Les Déterminés, une transformation digitale pour soutenir les entrepreneurs des quartiers populaires et ruraux
Élections américaines: Facebook va bloquer les publicités des médias contrôlés par un État
Coronavirus: l’État débloque un fonds au secours des startups françaises convoitées à l’étranger
Quels enseignements pouvons-nous tirer de la crise actuelle pour le futur des marketplaces?
Confinement: comment les géants américains ont profité de l’explosion du temps passé sur Internet
Copy link