ActualitéBusinessEtudesObjets connectésTech

Après la «sharing» et la «gig», bienvenue dans l’«outcome economy»

Les spécialistes du marketing sont unanimes sur le sujet: l'avenir du marketing se joue dans la capacité d'une entreprise à intégrer au mieux le client final dans sa stratégie. Les entreprises qui feront la différence demain sont donc celles qui parviendront au mieux à comprendre les besoins de leurs clients et à y répondre; celles qui parviendront à vendre un résultat à leurs clients, plus qu'un produit ou un service.

C'est la définition même de l'«outcome economy». Cette tendance émergente se caractérise par la mesure de l'impact d'un produit ou d'un service dans le quotidien des clients. Ce sont essentiellement les objets connectés, grâce à leurs capteurs, qui permettent de quantifier cet impact. 

Dans une présentation, Helge Tenno, le fondateur d'une société de conseil en stratégie, explique en quoi cette nouvelle manière d'aborder l'économie transforme fondamentalement l'activité des entreprises, technologiques ou non. 

 

 
LIRE aussi : 
 
Crédit photo: Adobe Stock, la place de marché de contenus créatifs

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Après la «sharing» et la «gig», bienvenue dans l’«outcome economy»
Amazon s’ancre un peu plus en Inde avec un fonds de 250 millions de dollars pour les startups
tiktok
Face aux pressions de Pékin, les géants de la Tech s’engagent à respecter la concurrence
Imagerie médicale: le Français Imageens lève 1,2 million d’euros auprès d’Anaxago
Alors que le Royaume-Uni se déconfine, Deliveroo anticipe une décélération de sa croissance
Facebook: l’UE enquête sur la fuite des données de plus de 530 millions d’utilisateurs
Instagram
Like ou pas like? Instagram cherche à faire baisser la pression sociale