AcquisitionActualitéTech

Après SFR, Patrick Drahi va acquérir Portugal Telecom pour 7,4 milliards d’euros

Le groupe Altice a confirmé hier en soirée être entré en « négociation exclusive » avec l’opérateur brésilien Oi en vue du rachat de Portugal Telecom. La société de Patrick Drahi a indiqué prévoir d’émettre une offre basée sur une valorisation de 7,4 milliards d’euros en cash, dont 500 millions d’euros dépendront des revenus futurs de la société.

Déjà présent au Portugal

La firme tricolore n’était pas seule en lice puisque deux fonds de capital-investissement, Apax Partners et Bain Capital, avaient eux aussi remis une offre à 7,075 milliards d’euros à Oi. Mais le Français aurait finalement eu les faveurs d’Oi.

Altice est déjà présent au Portugal. Il avait racheté en 2013 l’opérateur B2B Oni Communications, un petit acteur local, après avoir déjà mis la main un an plus tôt sur Cabovisão, un petit opérateur grand public fournissant des offres de télévision et d’Internet via le câble, et de la téléphonie en VoIP. La marque de ce dernier reprend d’ailleurs le logo de Numericable en France.

PT dans la cour des grands

Avec Portugal Telecom, Altice passe désormais à la vitesse supérieure dans le pays. L’an passé, PT a dégagé un chiffre d’affaires de 2,911 milliards d’euros pour un bénéfice de 331 millions d’euros.

L’entreprise précise d’ailleurs que la transaction sera soumise à l’acceptation par les autorités régulatrices puisqu’elle aura des conséquences sur la structure du marché des télécoms dans le pays. Altice a donc du aussi faire des promesses sociales pour convaincre : le PDG avait promis dans un quotidien portugais qu’il créerait 4 000 emplois si son offre était acceptée.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Après SFR, Patrick Drahi va acquérir Portugal Telecom pour 7,4 milliards d’euros
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link