ActualitéAsieAsieRetail & eCommerce

200 millions d’euros de plus pour Lazada, l’ «Amazon sud-asiatique» de Rocket Internet

Soutenu par l’incubateur allemand Rocket Internet, Lazada a annoncé être parvenu à un accord pour lever 200 millions d’euros auprès des ses actionnaires historiques et de Temasek, un fonds singapourien, en tant que principal acteur de l’opération. Rocket Internet participera à hauteur de 15,3 millions d’euros et sa part au capital passera de 26,7% à 23,8%. Cette nouvelle opération porte à 957,8 millions d’euros la valorisation de l’entreprise affirme Rocket Internet, contre 504,4 millions précédemment.

Lancé en 2012, Lazada avait déjà levé 250 millions de dollars en décembre 2013 auprès de Tesco Plc, Access Industries et Kinnevik. Le site, qui est souvent présenté comme un « Amazon de l’Asie du Sud Est », opère dans six pays : les Philippines, la Thaïlande, l’Indonésie, la Malaisie, Singapour et le Vietnam. Malgré tout, la société est encore petite et n’aurait généré « que » 59 millions de dollars de chiffre d’affaires sur les six premiers mois de l’année assure le magazine Forbes.

« Le marché de l’e-commerce en Asie du Sud est encore à ses débuts et nous continuerons d’investir dans nos activités pour améliorer l’expérience client » a déclaré Maximilian Bittner, le président. Pour Rocket Internet, cette annonce survient quelques jours après que Jumia, une marketplace africaine dans laquel il détient désormais 20% des parts, a levé 120 millions d’euros.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
200 millions d’euros de plus pour Lazada, l’ «Amazon sud-asiatique» de Rocket Internet
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD
Télétravail: quelles sont les principales mesures validées par la majorité des partenaires sociaux?
Comment le service de location de voitures Carlili veut s’étendre en France
General Electric s’apprête à supprimer près de 300 postes en France
Unacademy
EdTech: Unacademy lève de nouveaux fonds pour atteindre une valorisation de 2 milliards de dollars
Blast, un programme soutenu par Starburst qui veut faire exploser les startups françaises du spatial