ActualitéTech

[Arcep] Feu vert pour Free Mobile

C’est officiel. Free Mobile a reçu hier le feu vert de l’Arcep pour lancer son service. Xavier Niel a ainsi fait part de cette bonne nouvelle sur la plateforme de microblogging en twittant : « La fusée est sur la rampe de lancement ».

Selon un communiqué de l’autorité de régulation, le nouvel acteur a « couvert par son réseau 3G plus de 27 % de la population et ainsi respecté ses engagements de couverture correspondant à l’échéance du 12 janvier 2012 inscrite dans son autorisation». Il s’agissait de la condition sine qua none pour que Free puisse ensuite s’appuyer sur le réseau d’Orange pour compléter le sien. Cette contrainte reglementaire ne concerne toutefois que l’étendue de la couverture et non son intensité.

L’Arcep a également profité de cette annonce pour lancer une consultation publique relative à la future terminaison d’appel mobile (TAM). L’autorité souhaite en effet instaurer des conditions avantageuses pour les nouveaux entrants, dont Free Mobile en premier lieu.

La TAM désigne ce que perçoit un opérateur lorsque le client d’un de ses concurrents finalise un appel sur son réseau. Exemple : Julien, qui est sur Orange, appelle Olivier qui est sur Free. L’opérateur de Julien doit alors verser une somme à l’opérateur d’Olivier, puisque le réseau de ce dernier sera exploité pour l’acheminement de la communication, sans que celle-ci ne lui rapporte d’argent.

Ainsi, dès janvier prochain, Free Mobile pourrait profiter d’une terminaison d’appel favorable de 2,4 centimes d’euros jusqu’au 30 juin 2012, contre 1,5 centime pour ses concurrents.

Fort de toutes ces conditions réunies, la question reste donc de savoir si Xavier Niel donnera son coup d’envoi avant les fêtes de fin d’année ou non.

2 commentaires

  1. Merci pour l’info, à noter que le plus remarquable sont les presque 12K followers générés en un tweet unique le tout avec un compte non vérifié :)

Bouton retour en haut de la page
[Arcep] Feu vert pour Free Mobile
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya
[Build Up] Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé