ActualitéTech

[Arcep] Observatoire des mobiles en France au 4ème trimestre 2011

L’Arcep vient de publier son observatoire des mobiles pour le 4ème trimestre 2011, soit le dernier état des lieux du mobile en France avant l’arrivée de Free mobile sur le marché.

L’étude montre notamment que le parc national poursuit sa croissance avec 68,5M de cartes SIM, soit une hausse de 2,3% par rapport au trimestre dernier et une augmentation annuelle de 5,4%. Les forfaits représentent 49,1M des cartes SIM tandis que les prépayées représentent, pour leur part, 19,4M de cartes SIM. Enfin, 3,1M de cartes SIM « Internet only » sont actuellement utilisées sur l’ensemble du territoire.

Autre enseignement important de cet observatoire : les mobinautes représentent désormais près de la moitié du parc. En effet, selon l’Arcep, le nombre de personnes ayant consulté internet ou envoyé un MMS en mobilité au-moins une fois lors du dernier mois » représente désormais 49,7 % du nombre total d’utilisateurs mobiles.

Par ailleurs, le parc des opérateurs virtuels continue sa progression avec 7,4M de cartes en hausse de 8,5% de croissance sur le trimestre. Ils représentent désormais 11,30% de part de marché.

Enfin, un peu plus d’1M de numéros mobiles ont été portés sur le trimestre, soit une hausse annuelle de 35%.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Ce qui risque d’être intéressant, c’est le premier trimestre 2012.
    Voir si les nouveaux tarifs auront un impact sur cette croissance.

Bouton retour en haut de la page
[Arcep] Observatoire des mobiles en France au 4ème trimestre 2011
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse