ActualitéEuropeStartupTech

Avec le French Tech Ticket, la France s’apprête à accueillir 70 nouvelles pépites internationales

  • Le French Tech Ticket permet aux entrepreneurs étrangers de venir développer leur start-up dans l’Hexagone.
     
  • Pour être éligible, chaque start-up ne doit pas compter plus de trois fondateurs et avoir un seul Français maximum dans son équipe.
     
  • Les lauréats bénéficieront d'une intégration de douze mois au sein de l’un des 41 incubateurs partenaires du dispositif, d'un financement de 45 000 euros par projet et d'un «Help Desk» pour leurs formalités administratives.
     
  • 2 700 candidatures ont été soumises pour cette deuxième édition, soit quasiment le double par rapport à la première saison (1 380).
     
  • Parmi les candidatures, l’Inde, les État-Unis, l’Égypte, le Brésil et la Russie sont les pays les plus représentés.

 

Le French Tech Ticket revient pour une deuxième saison. Au terme de l’appel à candidatures, 70 start-up internationales ont été retenues pour bénéficier de ce dispositif, initié en 2015 par le ministère de l’Économie et la Mairie de Paris. 2 700 candidatures ont été soumises pour cette deuxième édition, soit quasiment le double par rapport à la première saison (1 380). Parmi les candidatures, l’Inde, les État-Unis, l’Égypte, le Brésil et la Russie sont les pays les plus représentés. Pour être éligible, chaque start-up ne doit pas compter plus de trois fondateurs et avoir un seul Français maximum dans son équipe.

Au-delà de permettre aux entrepreneurs étrangers de venir développer leur start-up dans l’Hexagone, le French Tech Ticket est surtout une opportunité pour la France de se distinguer face aux autres capitales européennes de la Tech, Londres, Berlin et Amsterdam en tête. En effet, ce dispositif permet à Bercy de montrer au monde entier le rayonnement économique de la France numérique, au travers de ses incubateurs. Quant à Paris, cela lui donne du crédit pour devenir à terme la capitale mondiale des start-up.

Une incubation de 12 mois et 45 000 euros par projet 

Les lauréats du French Tech Ticket bénéficieront d’un programme d’accompagnement étalé sur un an. Celui-ci comprend une intégration de douze mois au sein de l’un des 41 incubateurs partenaires du dispositif, dont 22 en Île-de-France, un financement de 45 000 euros par projet et un «Help Desk» pour aider les entrepreneurs retenus à remplir leurs formalités administratives (titre de séjour, financement, fiscalité, assurance, sécurité sociale…).

Parmi les 70 jeunes pousses internationales qui vont débarquer en France, on retrouve notamment les Américains de Bitwage, qui ont conçu un service de paiement pour indépendants reposant sur la blockchain, la pépite chinoise Novus Life Sciences, qui développe des biomatériaux pour le traitement des problèmes osseux et cartilagineux, ou encore la start-up MoodMe, spécialisée dans la personnalisation du visage, la réalité augmentée et la reconnaissance d’émotion pour n’importe quelle application.

Lire aussi : Paris déroule le tapis rouge pour les entrepreneurs étrangers, et pour la France

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This