ActualitéBusinessStartupTech

Back Market lève 7 millions d’euros pour reconditionner les produits électroniques dans toute l’Europe

  • Back Market développe une marketplace qui revend des produits électroniques reconditionnés.
     
  • La start-up revendique 150 000 clients et 300 000 appareils reconditionnés.
     
  • L'entreprise s’apprête à lancer sa plateforme dans plusieurs pays européens d’ici la fin de l’année.

 

Le montant

La start-up Back Market, qui développe une marketplace de produits électroniques reconditionnés, a bouclé un tour de table de 7 millions d’euros. Daphni, le fonds de Marie Ekeland, Aglaé Ventures et des business angels, à l’image de Thierry Petit de Showroomprivé, ont participé à l’opération.

Le marché

Lancée en 2014 par Thibaud Hug de Larauze, Vianney Vaute et Quentin Le Brouster, Back Market a conçu une plateforme qui vend des produits électroniques reconditionnés (smartphones, ordinateurs, télévisions, produits électroménagers…). La société mise sur l’économie circulaire pour effacer les intermédiaires sur le marché des produits reconditionnés. Cela permet de revendre les produits 30% à 50% moins chers en moyenne que les prix neufs.

Ainsi, la plateforme met directement en relation les consommateurs avec les usines de reconditionnement. Depuis sa création, Back Market revendique 150 000 clients et 300 000 appareils reconditionnés. A ce jour, la plateforme est opérationnelle en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie et en Belgique. 20% des transactions sont réalisées à l’étranger. Pour redonner un second souffle aux produits électroniques, Back Market s’appuie sur 130 usines et ateliers de reconditionnement, dont la majorité sont situés en France.

Dans le même registre que Back Market, la start-up Save, spécialisée dans la réparation de smartphones et de tablettes, a été reprise début avril par Remade Group, spécialiste du reconditionnement de produits électroniques.

Les objectifs de la Start-up 

Cet investissement doit permettre à Back Market d’accélérer son développement à l’international. La start-up s’apprête à lancer sa plateforme dans plusieurs pays européens d’ici la fin de l’année. Pour accompagner cette expansion, Back Market envisage également de doubler ses effectifs (32 collaborateurs actuellement) d’ici fin 2017.

REVOIR le Débrief de la semaine, avec Vianney Vaute, co-fondateur de Back Market, réalisé par FrenchWeb en janvier 2017 :

Fondateurs : Thibaud Hug de Larauze, Vianney Vaute et Quentin Le Brouster

Création : 2014

Siège social : Paris

Activité : marketplace de produits électroniques reconditionnés

Financement : 7 millions d'euros en mai 2017

Lire aussi : 5 Français de moins de 30 ans qui réinventent le commerce

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Back Market lève 7 millions d’euros pour reconditionner les produits électroniques dans toute l’Europe
Facebook/Google
Google et Facebook dominent toujours plus le marché français de la pub en ligne
eToro, la plateforme de trading social qui veut donner le goût de l’investissement aux particuliers
Mary Meeker mène un tour de table de 85 millions de dollars dans la licorne australienne Canva
Netflix dépasse les 158 millions d’abonnés dans le monde
Droits voisins: Macron veut « engager au plus vite » l’Europe contre les géants du numérique
[DECODE] Que disent les acquisitions de Google (Alphabet) sur sa stratégie?
Copy link