AcquisitionActualité

[Best-of 2013] 10 rachats et acquisitions dans le web français

Digest des acquisitions qui ont marqué le web français en 2013

google_chrome-logo

La rennaise FlexyCore a été rachetée par le géant de Moutain View pour 16,9 millions d’euros en octobre dernier.

Fondée en 2008 par Gilbert Cabillic qui a fait ses armes à l’Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique) et chez Texas Instruments en tant que directeur du département R&D, la startup est spécialisée dans l’édition et le développement de systèmes de logiciels pour smartphone, notamment le développement d’applications sous la technologie Java.

A lire dans : Google a racheté la start-up rennaise FlexyCore

systran

Le coréen CSLI s’apprête à acquérir les parts des fondateurs et dirigeants de Systran : Dimitri Sabatakakis, Guillaume Naigeon, Denis Gachot, Jean Senellart, Charles-Eric Boscals de Réals ainsi que celles de Valfinance et SOPI. La transaction se fait sur une base de 5 euros par action, et valorise la société à 37,5 millions d’euros.

Spécialisée dans les logiciels de traduction automatique, la société a été créée dans les années 1960 aux Etats Unis, et avait été rachetée par la famille Gachot en 1986.

A lire dans : Le français Systran s’apprête à battre pavillon coréen

mylittleparis

AuFéminin.com a acquit My Little Paris avec une première prise de participation à hauteur de 60%, les 40% restant seront acquis en numéraire et en actions aufeminin.com d’ici à 2018 au plus tard. Les deux sociétés consolideront cependant leurs comptes dès janvier 2014.

Selon nos informations, la valorisation de My Little Paris serait portée à un peu plus de 65 millions d’euros et la première prise de participation serait de 40 millions d’euros cash.

Conçue en 2008 par Fany Péchiodat comme une simple newsletter envoyée à quelques amies, My Little Paris recense aujourd’hui plus d’un million d’abonnées à sa newsletter et une quarantaine de salariés.

A lire dans : AuFeminin s’offre l’intégralité de My Little Paris pour 65 millions d’euros

fab

Le site américain Fab.com, spécialisé dans la vente de produits design à prix attractifs, a racheté la startup française de vente de meubles et d’objets de décoration MyFab.com. La transaction aurait été inférieure à 10 millions d’euros pour une prise totale du capital croît savoir le site internet.

Cette acquisition s’inscrit dans la lignée de la stratégie fixée par Jason Goldbertg, le PDG du e-commerçant, qui déclarait en mai dernier au Wall Street Journal vouloir intensifier sa présence sur le Vieux Continent alors que le marché européen.

A lire dans : Le spécialiste américain du design Fab rachèterait le français MyFab

purepeople-webedia

Les sites Puremedia, Purepeople, Pureshopping, etc. ont trouvé un nouvel actionnaire pour accélérer leur développement international : c’est Marc Ladreit de Lacharrière et son groupe Fimalac qui va entrer dans le capital du groupe Webedia, dirigé par Cédric Siré et Guillaume Multrier.

« Fimalac va acquérir la majorité du capital du groupe de médias digitaux Webedia, qu’il consolidera avec la société TFco (terrafemina.com et structures de conseil TFco), apportée au préalable ». L’audience globale de ses plateformes réunirait plus de 11 millions de visiteurs uniques par mois.

L’acheteur devrait, par la suite, assurer un financement de 20 millions d’euros au nouvel ensemble, pour accélérer son développement en France et à l’international.

A lire dans : Webedia et Terrafemina passent dans le giron de Fimalac

Suite à cette acquisition, Frenchweb a interviewé Véronique Morali, fondatrice de Terra Femina et Cédric Siré, co-fondateur de Webedia.


Webedia s’est offert par la suite le guide culturel Exponaute, le site à thématique culinaire 750g et le féminin Confidentielles.com.

L’agence Wizee co-fondée par Cyril Paglino a été cédée à l’agence indépendante Change, fondée par Patrick Mercier (ex-Leo Burnett). Wizee a démarré en 2011 comme une plateforme de blogs pour artistes.


reworld-media

Pascal Chevalier, PDG de Netbooster, a acquis plusieurs des titres de presse du groupe Axel Springer : Télé Magazine, Gourmand, Vie Pratique Féminin, Vivre en Grand, Papilles et les licences de Marmiton et Doctissimo Magazine. Le montant reste inconnu à ce jour, mais l’on sait que PGP (Publications Grand Public) a réalisé 27 millions d’euros de ciffres d’affaires en 2012.

A lire dans : Pascal Chevalier: « C’est la première fois qu’un acteur du numérique acquiert une activité de presse traditionnelle »

 

mistergooddeal

C’est l’un des pionnier du e-commerce et M6 avait parié sur lui en 2005. Le site de e-commerce MisterGoodDeal va passer entre les mains de la chaîne de distribution Darty. La maison mère de la chaîne de télévision a en effet annoncé être entrée en négociation exclusive avec le numéro trois européen de la distribution d’électroménager et d’électronique dans l’optique d’un rachat total.

Jeremie Berrebi, co-dirigeant de Kima Ventures considère que nous sommes entrés dans une bulle du e-commerce. « Ce secteur a un problème majeur : il consomme énormément de cash pour acquérir le plus de clients possibles et a du mal à les fidéliser sur la durée. Les colis sont pour la plupart envoyés à perte car les coûts d’acquisitions sont trop élevés ».

A lire dans : MisterGoodDeal racheté 1 euro : pourquoi l’e-commerce généraliste est en difficulté

allocine

Le 11 juillet dernier, le groupe Fimalac annonçait la finalisation en cours de son acquisition d’Allociné. Aujourd’hui, l’opération est close, et le groupe de Marc Ladreit de Lacharrière acquiert 98% du capital d’Allociné, ce qui représente presque 67 millions d’euros.

A lire dans : Le groupe Fimalac acquiert 98% du capital d’Allocinéa

hyperassur

Cette acquisition vient s’ajouter aux nombreuses enseignes du groupe qui intègre plus de dix sites dont Mister Assur, Mutuelle-Conseil, Kredity, Devis Mutuelle et Kel Assur.

« L’acquisition d’Hyperassur permet à Comparadise de renforcer significativement son savoir-faire et sa position sur le marché de l’assurance auto, promis à un fort développement, notamment dû aux effets attendus de la loi Hamon qui facilite la résiliation des contrats » explique Jérôme Chasques, directeur général de Comparadise.

A lire dans : Comparadise rachète le comparateur d’assurance Hyperassur: le secteur en pleine mutation

adobe-logo

Le groupe américain Adobe a acquis le Français Neolane, spécialiste de la gestion de campagnes cross-canal. Le montant de l’opération atteint 600 millions de dollars, soit 460 millions d’euros. L’intégralité du rachat a été réalisée en cash.

Cette acquisition permet ainsi à l’éditeur américain de renforcer son offre dématérialisée et notamment son activité baptisée « Adobe Marketing Cloud ».

A lire dans : Adobe s’offre le français Neolane pour 460 millions d’euros

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[Best-of 2013] 10 rachats et acquisitions dans le web français
Produits obsolètes : la réputation de Sonos menacée
Cryptomonnaies: le Forum de Davos lance un consortium international pour définir un cadre réglementaire
Les offres d’emploi de la semaine
Pourquoi Orange s’entête-t-il avec son enceinte connectée Djingo ?
Voitures autonomes: face à Uber, Waymo lance sa flotte sur de nouvelles routes américaines
FinTech: les banques centrales enfin en ordre de bataille sur les monnaies numériques?
Copy link