A la uneBusinessEuropeFoodTechFW BusinessInvestissementsLes levées de fondsTV

Bim lève 2,5 millions d’euros pour proposer les meilleures tables dans les capitales du monde entier

Le montant 

La start-up Bim, qui propose des réservations de dernière minute dans les restaurants haut de gamme, a bouclé un tour de table de 2,5 millions d’euros. Pour réaliser cette opération, la société a bénéficié de l’apport financier de business angels, à l’image de Yannick Bolloré, CEO de Havas Group, Jacques-Antoine Granjon, co-fondateur de Vente-privee.com, Frédéric Mazzella, co-fondateur de Blablacar, Pierre Kosciusko-Morizet, co-fondateur de Price Minister, ou encore de Thibaud Elzière, co-fondateur de Fotolia. En 2016, Bim avait effectué une première levée de fonds de 800 000 euros.

Le marché 

Lancée en avril 2016 par Anne-Christelle Pérochon, l’application mobile Bim permet de visualiser les tables qui ont fait les frais d’une annulation de dernière minute, de les réserver instantanément et de payer l’addition sans avoir à sortir la carte bancaire. De la réservation au paiement, tout s’effectue à partir de l’application. La start-up garantit des tables dans les meilleurs restaurants.

A ce jour, Bim revendique plus de 1 000 restaurants référencés sur l’application, dont plus de 200 à Paris. Depuis son lancement, la jeune pousse comptabilise 110 000 téléchargements et 65 000 comptes créés. Sur l’application, Bim propose 150 tables par jour. Pour gagner en visibilité et accélérer son développement, la société s’est alliée à Uber pour permettre à ses utilisateurs de commander un Uber sans avoir à quitter l’interface de l’application. L’entreprise bénéficie également du soutien de Facebook, qui a sélectionné la jeune pousse pour rejoindre son programme d’accompagnement «Fast Forward» dédié aux start-up françaises à fort potentiel.

Les objectifs 

Ce financement doit permettre à Bim de préparer son expansion internationale. La start-up prévoit ainsi de se déployer dans dix capitales internationales d’ici fin 2018, notamment à Londres, Copenhague, New York ou encore Tokyo, ville où est née l’idée de Bim et qui compte 150 000 restaurants. Ce déploiement à l’international s’accompagne aussi du lancement d’une nouvelle version de l’application. Celle-ci donne notamment accès à un bot intégré à l’application qui interagit avec l’utilisateur pour connaître ses préférences et ainsi lui faire chaque jour trois propositions ciblées de tables.

Bim : les données clés

Fondatrice : Anne-Christelle Pérochon
Création : 2014
Siège social : Paris
Activité : réservation de tables dans les restaurants haut de gamme
Financement : 2,5 millions d’euros en octobre 2017

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

1 thought on “Bim lève 2,5 millions d’euros pour proposer les meilleures tables dans les capitales du monde entier”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This