ActualitéBusinessHealthcareTech

Biolog-id, 7 millions d’euros pour exporter sa puce RFID pour les produits sanguins

  • Cet investissement doit permettre à Biolog-id, société spécialisée dans les solutions de traçabilité par RFID pour les produits sanguins labiles, de commercialiser ses solutions en Asie et en Amérique du Nord.
     
  • Biolog-id ouvrira une filiale aux États-Unis en 2017.
     
  • En 2015, l’entreprise normande s’est alliée avec le laboratoire pharmaceutique LFB et l’Établissement français du sang (EFS) pour mettre en place un dispositif de traçabilité par RFID sur les poches de plasma.

 

Le montant

La société Biolog-id, spécialisée dans les solutions de traçabilité par RFID pour les produits sanguins labiles (concentré de globules rouges, plasma thérapeutique…), vient de boucler un tour de table de 7 millions d’euros auprès de Xerys Gestion. En 2014, la société basée à Bernay (Eure) a réalisé un chiffre d'affaires de 3,6 millions d'euros.

Le marché

Fondée en 1981, Biolog-id développe des solutions de gestion et de traçabilité pour les produits de santé. En 2015, l’entreprise normande s’est alliée avec le laboratoire pharmaceutique LFB et l’Établissement français du sang (EFS) pour mettre en place un dispositif de traçabilité par RFID sur les poches de plasma.

La RFID (Radio Frequency IDentification) est une technologie d’identification automatique qui utilise le rayonnement radiofréquence pour identifier les objects porteurs d’étiquettes lorsqu’ils passent à proximité d’un interrogateur. Apposée sur chaque poche de plasma, la puce RFID permet de tracer automatiquement chaque unité, de la préparation du produit dans un établissement géré par l’EFS jusqu’au fractionnement par LFB.

Outre Biolog-id, d’autres acteurs se sont lancés sur le marché de la traçabilité par RFID. Airfield et Hub One proposent ainsi des solutions similaires à celles proposées par l’entreprise normande.

Les objectifs de la Start-up

Avec cet investissement, Biolog-id prévoit d’accélérer son internationalisation. La société envisage de commercialiser ses solutions en Asie et en Amérique du Nord. Dans ce cadre, Biolog-id ouvrira une filiale aux États-Unis en 2017. «Nous sommes bien placés pour tirer parti des importantes opportunités de marché liées à cette technologie qui, aujourd’hui, est déjà implémentée dans une quinzaine de pays», estime Jean-Claude Mongrenier, président du conseil de surveillance de Biolog-id.

Président : Jean-Claude Mongrenier

Lancement : 1981

Siège social : Bernay (Eure)

Activité : développement de solutions de traçabilité par RFID pour les produits sanguins

Lire aussi : La RFID, le futur des objets connectés ?

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Biolog-id, 7 millions d’euros pour exporter sa puce RFID pour les produits sanguins
[DECODE BOOTSTRAP] « Après la crise, beaucoup d’acteurs traditionnels vont repenser leur business model »
AdTech: près d’un demi-milliard d’euros de revenus pour Teads en 2019
« Les entreprises les plus intéressantes ont été créées en période de crise »
Coronavirus: Israël mise sur la technologie pour endiguer l’épidémie
[DECODE] Un quart du portefeuille des fonds impacté positivement par la crise du coronavirus
Qarnot lève 6 millions d’euros pour exploiter la chaleur émise par les ordinateurs
Copy link