AcquisitionActualitéAmérique du nordTech

BlackBerry veut se refaire une santé dans la cybersécurité avec le rachat de WatchDox

BlackBerry se renforce sur la cybersécurité et les logiciels. Le groupe canadien annonce avoir acquis WatchDox, un service de stockage en ligne californien qui s’apparente à ceux commercialisés par Box et Dropbox. Officiellement, le montant de la transaction n’est pas dévoilé, mais la presse évoque une dépense d’environ 150 millions de dollars.

WatchDox est commercialisé en Saas et permet de s’envoyer des fichiers entre terminaux fixes et mobiles au sein d’une entreprise, de façon sécurisée. Les employés peuvent suivre le parcours de ces fichiers, vérifier qui y a accédé et même effacer le fichier d’un terminal au besoin.

Bénéficier du centre de recherche en Israël

BlackBerry avait déjà racheté SecuSmart fin juillet 2014 et Movirtu en septembre dernier. La première société est allemande et édite un outil de chiffrement des communications et données sur terminaux mobiles. La seconde est britannique, et commercialise des cartes SIM virtuelles qui permettent d’utiliser plusieurs numéros sur un même téléphone.

Pour l’entreprise américaine, l’objectif de ces acquisitions successives est de pouvoir proposer de plus en plus de services aux entreprises dans le domaine de la sécurité en ligne. Plus précisément, l’acquisition de WatchDox lui permettra de bénéficier du centre de recherche israélien de la société déjà spécialisée sur ces questions.

En Amérique du Nord, le secteur de la cybersécurité est en plein boom. D’après le Financial Times qui cite le cabinet d’études PrivCo, les fonds de capital-risque américains y ont investi environ 1,2 milliard de dollars sur le premier trimestre 2015, soit 122% de plus que sur la même période en 2014.

Lire aussi: 

>> Cybersécurité : Tanium lève 90 millions de dollars

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
BlackBerry veut se refaire une santé dans la cybersécurité avec le rachat de WatchDox
Uber
Uber prêt à racheter Free Now (Daimler/BMW) pour plus d’un milliard d’euros
Réseaux sociaux: Cédric O dénonce « l’opacité » des algorithmes et du système de modération
Covid-19: la révolution numérique pour préserver l’emploi?
Comment la crise a accéléré la transformation numérique des grands groupes bancaires
Couvre-feu: les taxis et VTC prévoient une baisse de l’activité encore plus forte dans les jours à venir
Vélos, trottinettes, scooters…: la mobilité partagée se démocratise dans les grandes villes françaises