ActualitéMarketing & Communication

[Bon App’] Histofme pour garder tous ses souvenirs à portée de mains

Chaque jour à 13h, Frenchweb, en partenariat avec Stardust, spécialiste du test d’applications mobiles, vous présente une application mobile. Soumettez vous aussi la vôtre !

Histofme est une application allemande qui permet d’archiver ses souvenirs de manière chronologique et organisée. Furkan Kaytanci, un jeune turque s’étant récemment installé à Munich nous parle du concept de l’application qu’il a cofondée.

Fondateurs : Furkan Kaytanci et Mustafa Necip Kaytanci

URL : Appli gratuite disponible sur l’Appstore et sur Google Play

Date de création : Mai 2013

iOS Simulator Screen shot 23 Oct 2013 20.00.44    Histofme -1

FrenchWeb : A quel besoin répond votre application?

Furkan Kaytanci : Nous avons conçu ce service pour combler un manque dans nos vies digitales. Nous sommes sollicités par tellement de visuels dans une journée qu’il est difficile de garder nos précieux souvenirs. Sur nos réseaux sociaux nous partageons des images importantes, des souvenirs, des sentiments, mais quelques jours après ils sont perdus sur notre Timeline ou noyés parmi d’autres millions de partages. Histofme a été conçu pour aider les gens à écrire et partager les meilleurs moments de leur vie, et surtout leur permettre de s’en souvenir en les ayant à portée de mains.

FW : Quelles sont les fonctionnalités dont vous êtes le plus fier?

FK : Chaque utilisateur a une vision chronologique sur son profil qui lui permet de marquer chaque moment. Il est aussi possible de filtrer ces souvenirs selon des tags ou des dates pour pouvoir y accéder plus facilement. Certains souvenirs étant intimes, nous avons créer une fonction « keep it secret » qui permet de garder secret un souvenir et visible seulement par l’utilisateur.

FW : D’où vient l’idée de la création de « Histofme »?

FK :Nous pensons que nous avons tous des moments de vie dont on veut absolument se souvenir. Ils doivent pouvoir être enregistrés et facilement disponibles.

FW : Quel a été le processus de développement? (interne, externe)

FK : Pour le moment, Histofme à un site internet : les pages des profils et souvenirs sont optimisés pour mobiles. Nous avons aussi une appli iOS et Android. Prochainement, nous prévoyons d’ajouter une fonctionnalité : partager des souvenirs en mode « half-secret », c’est-à-dire la possibilité de choisir quels utilisateurs pourra les voir.

FW : Combien de personnes sur le projet ? Combien de temps de développement ?

FK : Pour le moment, nous sommes 2 dans l’équipe. Le développement à duré environ 4-5 mois.

FW : Comment comptez vous la faire connaître?

FK : En tant que réseau social, l’audience est la clé de notre croissance. Nos travaillons donc aux possibilités pour que les gens interagissent avec ceux des autres réseaux sociaux.

FW : Quel est le budget consacré à son marketing com?

FK : Pour l’instant, nos budgets sont destinés à étendre notre service, c’est notre priorité.

FW : Quels sont les objectifs que vous vous êtes fixés et quelles sont les performances aujourd’hui réalisées ?

FK : A court terme, notre objectif et de montrer aux gens que ce service à portée de mains est très utile pour garder ses souvenirs de manière organisée. Si nous faisons ce que nous prévoyons, nous pourront convaincre des millions d’utilisateurs rapidement.

[toggle_item title = »Vous recrutez? »] Pour publier une offre d’emploi, cliquez ici

pour publier une offre de stage, cliquez ici[/toggle_item]

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

[Bon App’] Histofme pour garder tous ses souvenirs à portée de mains
À Milan, des défilés virtuels pour la Fashion Week
Covid-19: Google Maps repère et cartographie les zones d’infection
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Copy link