Actualité

[Bon App’] PumpUp, les performances sportives boostées par la communauté

Pays d’origine: Canada

Editeur: PumpUp Inc

Dernière version: mai 2014

Disponibilité: sous iOS 6.0 minimum et Android 4.1 minimum

pumpup1 pumpup2

Pour faire du sport, quoi de mieux que de se motiver à plusieurs ? L’application de coaching sportif PumpUp est une forme de réseau social thématique, par le biais duquel les utilisateurs s’encouragent les uns les autres à poursuivre leurs efforts. La particularité de l’application est de mettre l’accent sur l’échange de photos, les sportifs peuvent ainsi se dévoiler le résultat de leurs séances sportives. Chaque utilisateur dispose d’un suivi des calories dépensées et de l’évolution de sa courbe de poids.

PumpUp Inc, la start-up qui l’édite a été fondée en mai 2012. Elle a été accompagnée par l’incubateur canadien Communitech Hyperdrive. Dans le domaine des applications de coaching sportif, les concurrentes ne manquent pas. Il existe par exemple Gain Fitness, Fitstar ou Cody. Elles sont toutes disponibles en anglais. En français, il existe Boddy, une application de coaching santé délivré par des pros.

Comme pour tout réseau social, tout l’enjeu est de réussir à fédérer un nombre suffisant de membres pour que le service gagne en intérêt. PumpUp revendique déjà un million de téléchargements selon TechCrunch.

Chaque jour à 13h, Frenchweb, en partenariat avec Stardust, spécialiste du test d’applications mobiles, vous présente une application mobile. Soumettez vous aussi la vôtre.

Bouton retour en haut de la page
[Bon App’] PumpUp, les performances sportives boostées par la communauté
La Grande Démission: comment TikTok précipite la mue du marché du travail
Redressement judiciaire pour Sigfox, à la recherche de nouveaux acquéreurs. (MAJ le 29/01/22)
[Made in Bordeaux] Qui sont les 20 startups à impact à suivre en 2022 ?
MICHEL COMBES
SoftBank: Marcelo Claure claque la porte, le Français Michel Combes promu DG de SoftBank International
Les cookies internet n’ont jamais été conçus comme des outils d’espionnage, affirme leur inventeur
Portrait de Christel Heydemann, du BCG à la direction générale d’Orange