ActualitéChiffres ClesEtudesMarketing & CommunicationTech

[E-publicité] Les infos à ne pas rater: comment toucher les mobinautes français, StickyADS.tv ouvre un bureau à Londres…

Hervé Brunet, président et fondateur de StickyADS.tv
Hervé Brunet, président et fondateur de StickyADS.tv

Spécialisé dans l’édition de solutions de vidéo programmatique (en real-time bidding, ndlr), StickyADS.tv étend sa couverture européenne avec l’ouverture d’un bureau à Londres.

« Le Royaume Uni est un enjeu majeur, car c’est un marché très influencé par les acteurs américains. […] Le RTB est une tendance lourde car plus d’un tiers des achats vidéos se feront en RTB en 2017 en Europe. L’Europe est en avance sur ce marché car le trading media a des spécificités locales par pays et le programmatique apporte des gains de productivité aux annonceurs paneuropéens », commente Hervé Brunet, co-fondateur de l’agence.

Doté d’un siège social à Paris et d’un centre de recherche et développement à Montpellier, StickyADS.tv a déjà ouvert des antennes à Milan, Madrid et à Hambourg.

appnexusAppNexus, qui propose des solutions programmatiques pour les places de marché publicitaires, affirme que ses activités mobiles ont enregistré, en se basant sur les budgets publicitaires, une croissance de plus de 500 % en 2013. De façon plus globale, l’entreprise affirme que « le volume des impressions sur AppNexus est passé d’environ trois milliards par jour il y a un an à plus de 14 milliards par jour le mois dernier, soit une augmentation de 400 % ».

Un partenariat a récemment été signé avec Shazam, l’application de reconnaissance musicale, pour l’optimisation de ses espaces et la monétisation de son audience. La semaine passée, AppNexus a racheté la Français Alenty, spécialisé dans la mesure de la visibilité réelle des publicités diffusées.

Futbol Proteccion de balon71% des Français suivront très attentivement la Coupe du monde de football, et si le premier écran utilisé pour suivre l’évènement est la télévision (73%), le mobile (39%) arrive en seconde place chez les Français selon l’Interactive Advertising Bureau France (IAB France) qui a publié les résultats de son étude « 2014 World Cup : a Global Mobile Perspective ».

Alors que 34% des Français affirment, selon le sondage, cliquer quotidiennement sur de la publicité diffusée sur mobile, l’IAB estime que la compétition représente une manne pour les marques qui souhaitent se faire connaître. A quelques conditions…

« Pour optimiser le taux d’interaction et le retour sur investissement (ROI) de leurs campagnes, les annonceurs devront savoir s’adapter aux exigences particulières des mobinautes. Le public français, en effet, porte une attention particulière à deux types de publicité mobile : les créations drôles ou divertissantes (24%), ou encore celles mettant en avant un produit qu’il juge pertinent (19%) ».

mobileL’augmentation continue de l’utilisation de l’Internet mobile devrait booster le secteur de la publicité digitale qui devrait voir sa part de marché dans les revenus publicitaires totaux passer de 14%  en 2009 à 33% en 2018, selon l’étude annuelle « Global Entertainment & Media Outlook » du cabinet PwC. La publicité télévisée n’aura plus que 20 milliards de dollars d’avance sur la publicité digitale en 2018, alors que cette dernière en représentait le double en 2009.

En France, la publicité en ligne devrait connaître une croissance annuelle moyenne de 8,7% de 2013 à 2018, soit plus que les 2,3% prévus pour la publicité télévisée. « Si le search reste le principal segment, ce sont les revenus issus de la pub vidéo (+17%) et de la pub mobile (les revenus de 2018 seront 3 fois supérieurs à ceux de 2013) qui devraient progresser le plus rapidement ».

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[E-publicité] Les infos à ne pas rater: comment toucher les mobinautes français, StickyADS.tv ouvre un bureau à Londres…
Cloud: Paris et Berlin s’allient « pour une infrastructure européenne de données »
Taxe Gafa: la France maintient son projet malgré les menaces américaines
Focus sur RideFlux, la startup sud-coréenne qui s’attaque aux géants des voitures autonomes
La lessive par abonnement Spring lève 2,1 millions d’euros pour développer son offre
Gojek: après Google, la licorne indonésienne accueille Facebook et Paypal à son capital
[DECODE Market] les dragons chinois sous le coup d’une attaque des politiques américains
Copy link