AsieBusinessStartupTech

Chronotruck, Nice, Saatchi & Saatchi…: le Top 5 des vidéos de la semaine

FrenchWeb a sélectionné 5 vidéos qui ont marqué la semaine.

 

[tabs]
[tab title= »Rodolphe Allard, co-fondateur de Chronotruck »]

Chronotruck lève 3,5 millions d’euros pour digitaliser le transport routier en Europe

La start-up Chronotruck, spécialisée dans le transport de marchandises, a bouclé un tour de table de 3,5 millions d'euros. L'opération a été menée par Seventure Partners. 

Fondée en 2016 par Rodolphe Allard également fondateur du groupe de transport et de logistique Allard Logistics, et Matthieu Verrecchia et David Botvinik, deux anciens de Fia-Net, spécialiste français de la sécurité des paiements en ligne, Chronotruck a dévéloppé une plateforme Web et mobile exclusivement B2B. Celle-ci permet aux expéditeurs de marchandises de trouver des transporteurs disponibles en temps réel autour de leur point de chargement. En effet, la start-up basée dans les Yvelines a décidé d'exploiter la capacité de chargement des transporteurs qui reste disponible pour digitaliser l'ensemble de la chaîne de valeur du transport de marchandises. «En Europe, 1 camion sur 4 roule à vide», rappelle Rodolphe Allard, co-fondateur de Chronotruck.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Eric Tian, VP Marketing chez Nice »]

Nice, l’«Instagram chinois» qui veut séduire les marketeurs

Nice, éditeur d'une application de partage de photos à la manière d'Instagram, est une nouvelle licorne chinoise. Valorisée 300 millions de dollars, elle compte 60 millions d'utilisateurs dans l'Empire du Milieu. Mais à la différence de la filiale de Facebook, le Chinois a basé tout son modèle sur un système de tag management. L'utilisateur sélectionne ses tags et ses mot-clés en fonction des produits qu'il porte sur une photo. De quoi générer une série de données pour les annonceurs en quête d'analyse client et d'ambassadeurs sur les réseaux sociaux.

A ce jour, Nice revendique une centaine de clients, principalement des marques d'habillement et de beauté, telles que L'Oréal. Alors qu'il a levé près de 65 millions de dollars depuis sa création, il se contente pour l'instant du marché chinois, comme l'explique Eric Tian, VP Marketing à l'occasion de la conférence China Connect.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Christine Wang, General Manager e-commerce chez Saatchi & Saatchi »]

Comment Saatchi & Saatchi (Publicis Commerce) conseille les grands groupes en Chine

En Chine, Saatchi & Saatchi, le groupe de communication filiale de Publicis Group, va bientôt changer de nom pour devenir «Publicis Commerce», sous l'ère Arthur Sadoun, le successeur de Maurice Lévy. Depuis deux ans, le groupe a en effet porté ses efforts dans l'Empire du Milieu principalement dans le développement de sa division e-commerce, qui emploie aujourd'hui 80 personnes.

«Le mobile pourrait désormais représenter 90% des points de contact en Chine», explique Christine Wang, General Manager e-commerce à l'agence Saatchi & Saatchi. Basée à Shanghaï, elle a rejoint le groupe au moment de l'acquisition de l'agence Bysoft China et de ses 48 employés en 2015. Parmi ses clients, Procter&Gamble, Nestlé, Baccardi, Moleskine. 

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »David Ip, General Manager international chez Qihoo 360″]

Qihoo 360, le géant chinois qui cherche à bâtir un empire dans l’IoT

Qihoo 360 a grandi de manière habile. En 2005, il était le premier à proposer un antivirus gratuit (Safeguard 360) en Chine. Sept ans plus tard, il lançait son moteur de recherche pour lequel il revendique aujourd'hui la position de challenger avec 30% de parts de marché, derrière l'autre géant historique Baidu. «Nous voulons être la bonne entreprise, les bonnes personnes», résume David Ip, General Manager international, faisant référence à une publicité sur Baidu qui avait causé du tort à un patient en Chine et qui avait fait grand bruit.

Identifié par tous les Chinois seulement par les chiffres «360», Qihoo est à la tête aujourd'hui d'un empire allant du navigateur, au gaming sur Android, à la sécurité, à son propre App Store.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Delphine Rémy-Boutang, co-fondatrice de La Journée de la Femme Digitale, et Aurélie Jean, développeuse informatique chez Bloomberg »]

Le Débrief de la semaine

Cette semaine dans le Débrief de la semaine, FrenchWeb a reçu Delphine Rémy-Boutang, co-fondatrice de l'événement La Journée de la Femme Digitale. Elle est revenue sur les moments forts du 9 mars dernier. A ses côtés, Aurélie Jean, développeuse informatique chez Bloomberg et fondatrice d'In Silico Veritas. Elle a notamment évoqué les différences entre la France et les États-Unis dans la Tech.

Parmi les sujets évoqués :

  • l'annonce de l'Islande sur la sanction mise en place lorsqu'il y a inégalité de salaires entre les femmes et les hommes
  • les femmes qui réussissent et dont les médias parlent de plus en plus.

 

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This