ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTechTransport

Cosmo Connected, 1,5 million d’euros pour son feu arrière connecté qui protège les motards

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le montant

La start-up française Cosmo Connected, qui a créé un feu arrière connecté pour les deux-roues, a bouclé un tour de table de 1,5 million d’euros. Pour réaliser cette opération, la jeune pousse basée à Paris a notamment bénéficié de l’apport financier du groupe Mobivia (Norauto, Midas…), de Pole Capital, fonds spécialisé dans la mobilité, ou encore de business angels, à l’image de Steve et ry Jean-Émile Rosenblum, les fondateurs de Pixmania et de The Kase.

Le marché

Fondée en 2015 par Romain Afflelou et Frédéric Metge, Cosmo Connected a conçu un objet connecté, un petit feu de stop qui peut être fixé à l’arrière d’un casque de moto. Ce dernier s’allume lorsque la moto est en phase de décélération. De cette manière, l’objectif de ce feu arrière 2.0 est de rendre constamment visible le motard dans son environnement pour assurer sa sécurité. De plus, il déclenche une procédure d’alerte en cas de chute. Celle-ci induit l’envoi d’un message auquel le motard doit répondre. S’il ne répond pas, la géolocalisation de son smartphone permet d’alerter les secours en fournissant le lieu de l’accident et les informations de l’utilisateur (groupe sanguin, personnes à prévenir…).

Présenté pour la première fois au CES de Las Vegas en début d’année, le brevet du module Cosmo Connected a été dépose dans 151 pays dans le monde. Dès ce mois-ci, le feu arrière connecté sera distribué en France dans le réseau des 3 500 moto-écoles du Code Rousseau, pris dans plus de 3 000 points du réseau moto (garages, concessionnaires…). Le module sera également disponible dans plus de 1 000 points de vente du groupe Mobivia en Europe dans les prochains mois.

Les objectifs de la Start-up

Ce tour de table doit permettre à Cosmo Connected de financer sa production et sa distribution dans le monde entier. Pour cela, l’entreprise compte notamment renforcer son équipe de dix personnes, au niveau R&D, marketing et commercial. «Cette levée de fonds va nous permettre d’assurer notre production et notre distribution à l’international. Nous allons également pouvoir renforcer nos équipes pour accélérer notre développement et rendre les routes véritablement plus sûres», explique Romain Afflelou, co-fondateur et président de Cosmo Connected.

La start-up réfléchit également à différentes déclinaisons du module, notamment pour les skieurs ou encore les livreurs à vélo. Elle prévoit aussi d’annonceur de nouveaux partenariats B2B en Europe, aux États-Unis et en Chine dans les mois à venir.

Cosmo Connected : les données clés

Fondateurs : Romain Afflelou et Frédéric Metge
Création : 2015
Siège social : Paris
Activité : feu arrière connecté pour les deux-roues
Financement : 1,5 million d’euros en octobre 2017

Bouton retour en haut de la page
Cosmo Connected, 1,5 million d’euros pour son feu arrière connecté qui protège les motards
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
[Seed] Rodeeo lève 400 000 euros pour son app de location de véhicules
BeautyTech: le géant britannique Treatwell rachète la startup française Wavy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media