ActualitéBusinessDistribution

E-tourisme: 5 startups à suivre en 2013

Attirées par un secteur en constante progression, de nombreuses startups tentent leur chance dans l’e-tourisme. FrenchWeb fait sur le point sur les 5 jeunes pousses qui devraient tirer leur épingle du jeu en 2013.

capitainetrain

Créé en 2009, par 3 anciens ingénieurs de WizzGo, Capitaine train se positionne face à Voyages Scnf en proposant une interface la plus simple possible afin de réaliser ses réservations de train en France ainsi qu’en Allemagne.

Le site Capitaine Train, lancé en version Beta depuis mars 2011, s’est officiellement ouvert au grand public en octobre 2012. Le portail, concurrent direct de Voyages-sncf.com, a déjà séduit près de 45 000 clients depuis sa création, notamment des TPE et PME, et se rémunère grâce une commission versée par la SNCF, ce qui lui permet d’éviter la publicité intempestive sur ses pages. La start-up compte à ce jour 13 personnes dont 3 au service client et 7 développeurs à plein temps.

Parmi ses objectifs 2013: se concentrer sur le mobile. La start-up travaille actuellement au développemet d’applications mobiles, qui devraient être disponibles d’ici peu.

darjeelin-550x171

Créé par deux étudiants diplômés de l’Essec, Darjeelin est lancé depuis fin 2012 et introduit la notion de crowdsourcing dans la recherche de billets d’avions.

Le site s’appuie sur un réseau de « flight hackers », des spécialistes capables de dénicher sur le web des bons plans jusqu’à 25% mois chers que les meilleurs tarifs proposés par les comparateurs ou agences de voyage en ligne classiques. 4 des 150 experts recensés à ce jour par la plateforme sont mis en compétition pendant 3 jours sur chaque demande d’internaute. Ce dernier paiera 20 € quel que soit le billet demandé : 75% pour l’expert le plus pertinent dans sa proposition et 25 % pour le site. Darjeelin ajoute à ces recettes des revenus d’affiliation sur l’achat du ou des billets.

Pour 2013, la startup prévoit surtout de communiquer un maximum, en achetant de la publicité sur des sites partenaires, Facebook et Google Adwords. Une levée de fonds devrait également avoir lieux dans les mois à venir.

libertrip

Mi-réseau social, mi-planificateur de voyages, Libertrip, lancé en novembre 2012 par Julien Poszywala et Claire Lesage, permet à ses utilisateurs de pointer sur une carte les voyages qu’ils ont déjà effectué.

En y ajoutant anecdotes, photos, avis, et recommandations, les voyageurs se créent ainsi un véritable carnet de voyages détaillé. Les membres de la communauté Libertrip peuvent accéder à leurs voyages, les commenter, et vice-versa.

Les internautes peuvent également y organiser leurs voyages, en renseignant leur ville de départ, leurs différentes destinations, le nombre de jours qu’ils souhaitent passer dans chaque ville et les moyens de transport qu’ils veulent prendre, le tout de manière très détaillée. Libertrip leur présentera alors plusieurs profils de voyages effectués correspondant à leurs envies, en y intégrant un classement des meilleurs endroit à visiter ainsi que d’autres suggestions de voyages similaires.

Le site compte à ce jour près de 7000 inscrits.

worldia

La start-up Worldia, fondée en mai 2012 par Grégoire Pasquet, David Parlange, et Erwann Corre, propose sur son site de planifier et d’organiser soi-même son voyage et ses activités.

Grâce à une interface claire et ergonomique et un système de timeline,  l’internaute peut avoir une vue d’ensemble de son projet de voyage et paramétrer parmi les différents modules (hôtel, activité, transport…) son aventure jour par jour. Un système de devis interactif en temps réel lui permet de savoir exactement où il en est.

Le site ne propose pour l’instant que des destinations en Asie du Sud-Est (Thaïlande, Cambodge, Vietnam, Indonésie et Laos) et en Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada). Prochainement, d’autres lieux seront ajoutés (Amérique du Sud, l’Océan Indien, Afrique, Antilles…).

  • Morning croissant

morning croissant

Lancé en août 2011 par Alix Taffle et Laurent de Vitton, MorningCroissant est un site de location meublée entre particuliers. Ce dernier, qui souhaite se différencier de ses grands rivaux Airbnb et Wimdu, se concentre sur les locations en province qui représentent 85% du marché.

Pour le moment, le site liste 600 logements répartis sur Lyon, Toulouse, Nice, Lille et Montpellier. La start-up a bouclé un tour de financement en juillet dernier auprès de business angels et spécialistes du voyage en ligne comme Go Beyond. Morning Croissant est également soutenu par Corinne Delaporte, co-fondatrice Benchmark Group.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

3 thoughts on “E-tourisme: 5 startups à suivre en 2013”

  1. Je ne vois pas comment ils vont monnétiser leur site Libertrip, cela ressemble plus à un réseau social orienté voyage qu’à un business.

  2. La tendance va être au m-tourisme dans l année et celles à venir.
    Moi je regarderais plus du côté des Start up qui vont etre présentes sur mobile et surtout sur tablette !

    Avez vous vu TravelRoad ? Ou d autre plus orienté guide comme mobility ?

    Moi mon regard sera tourné de ce côté. Voyage privé l a bien compris avec son application iPad :-)

  3. Le cohébergement est une offre intéressante pour les voyageurs, autant sur le plan financier que sur le plan humain. Je donne plus de crédits à la proposition de la dernière startup. A voir avec temps…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This