ActualitéMedia

[Etude Europe] 10% de l’audience des sites d’information provient de Facebook

Selon les derniers chiffres publiés par ComScore, en novembre dernier, près de 181,5M d’internautes européens (47,8% des internautes du continent) se sont rendus sur des sites d’information, soit une hausse de 9% en un an.

Parmi les sites d’informations les plus consultés, la presse britannique arrive en tête avec le Daily Mail (20,1M VU) suivi du Guardian (15,7M VU). Viennent ensuite le journal turc Hürriyet (10,4M VU), l’allemand Bild (9,66M VU) et un autre titre turc, le Milliyet (9,62M VU). Aucun média français ne figure dans Le Top 10 de ce classement.

ComScore s’est également penché sur les chemins d’accès à ces sites. L’étude montre ainsi que Facebook apparaît de plus en plus comme une source de trafic non négligeable. En effet, au moins 10% de l’audience de ces sites d’information provient de la plateforme sociale. Le réseau figure ainsi en seconde position après les différentes sites de Google qui génèrent environ 12% de leur audience.

Le graphique ci-dessus montre, enfin, à quel point l’influence de Facebook sur l’audience de ces cinq sites a augmenté d’une année à l’autre.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

5 commentaires

  1. Dans mes petites stats de fréquentation de mon blog, je retrouve la même tendance. Facebook semble donc être devenue l’une de sources de traffic dominante…

    Merci pour les chiffres :)

  2. Toujours une goutte d’eau par rapport à l’influence de google sur la fréquentation des sites institutionnels. :D

    Néanmoins, étude très pertinente.

  3. Bonjour,

    Cet article est faux, pouvez-vous corriger?

    Il est écrit sur le site Comscore : « This data includes both direct referrals from Facebook links and visits initiated by direct user navigation following a visit to Facebook. »

    Cela veut dire que si je consulte facebook, puis que je vais sur un site média, je vais être comptabilisé dans les stats Comscore. Le chiffre de Facebook augmente tout simplement parce que le temps passé sur Facebook augmente (considérablement). Ce qui serait intéressant est de connaitre combien de personnes vont sur un site média en provenance d’un lien posté sur Facebook (« direct user navigation following a visit to Facebook »).

    Cette info n’est pas présente sur Comscore car la mesure est faite via un panel (ne peux mesurer sur quel lien les internautes ont cliqué mais seulement quels sites les internautes ont visités). Par contre, AT Internet fournit une mesure ‘site-centric’ fiable ; http://en.atinternet.com/Resources/Surveys/Online-marketing-trends/Reseaux-sociaux-Octobre-2011/index-1-1-4-251.aspx. En France, Facebook génère 2% des visites toutes sources confondues… Très très loin derrière Google

    1. les résultats de comscore peuvent porter à de multiples interprétations, ton point de vue de spécialiste est juste, et rappele la limite du panel en matière d’analyse de traffic.

  4. Ces chiffres sont très surprenants. Lorsqu’on analyse les données des clients à partir de Google Analytics, on dépasse rarement les 2-3%. Mais ramené au trafic global (logs Apache), nous sommes alors très largement au dessous des 1%.

    Je ne connais pas la méthodologie de comScore. Mais il doit s’agir de statistiques obtenus à partir de marqueurs.

[Etude Europe] 10% de l’audience des sites d’information provient de Facebook
Biomimétisme, au service d’une stratégie d’innovation durable
Téléphonie d’entreprise: pourquoi Aircall lève 60 millions d’euros
Gamestream lève 3,5 millions d’euros pour rester leader mondial des solutions de Cloud Gaming
Twitter signale des messages de Donald Trump comme « trompeurs » pour la première fois
Amazon prêt à faire un pas de plus sur le marché des voitures autonomes?
Calibra: le digital wallet de Facebook devient Novi et revoit ses ambitions à la baisse
Copy link