ManagementSalaires

[Exclu] Les salaires des profils techniques du web

PHP, Java, Flash, Android, iOS, HTML, CSS… Le cabinet de conseil spécialisé dans le recrutement web, Urban Linker, vient de publier une étude sur les salaires des profils techniques du web en île-de-France. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’écart salarial entre chaque environnement technique et de déterminer le potentiel d’évolution salariale selon l’expérience.

L’étude, réalisée du 1er février 2009 au 30 avril 2012, s’appuie sur un échantillon de 2134 candidats, dont 279 ont été recrutés sur internet par le biais d’Urban Linker. Toutes les données des tableaux sont exprimées en (k€/an).

Les développeurs PHP 

Les développeurs PHP débutants peuvent prétendre à un salaire moyen oscillant entre 29 000 € brut par an et 33 500 €. Après une à deux années on observe une croissance salariale de 12%.

Les développeurs Java ou Asp, C#, Vb     

Le tableau indique ici qu’un développeur Java peut obtenir la même rémunération qu’un développeur Asp, C#, Vb à la sortie de ses études. Les développeurs juniors peuvent espérer toucher un salaire moyen à l’embauche de 35 000 €. L’étude montre, en outre, que les experts et chefs de projets ont des salaires quasi équivalents. On constate également que le niveau de salaire demeure plus important que pour un profil PHP.

Les développeurs AS3    

Face à l’apparition de nouvelles technologies convergentes, les programmateurs Flash et Flex semblent, selon cette étude, prétendre à des salaires globalement moins importants que ceux des développeurs HTML5 ou Javascript. L’écart est de plus en plus important au fil des années d’ancienneté, de 2 292 €/an en moyenne pour les débutants, il atteint une moyenne 3 542 €/an pour les séniors.

Les technologies mobiles 

D’après Urban Linker, la forte croissance de la demande pour les projets mobiles corrélée à la faible proportion de candidats spécialisés sur ces technologies, aurait eu un impact sur les salaires de ces programmateurs dès leur sortie d’école. Ainsi le salaire à l’embauche apparaît ici comme le plus élevé, toutes technologies confondues. La rémunération des programmeurs sur ces langages commence en moyenne à 36 500 €/ an et monte très rapidement à plus de 56 000 €, après quelques années d’expérience.

Les technologies Front-End

Parmi les différentes catégories de développeurs, cette dernière enregistre les salaires les plus bas du domaine mais également le taux de croissance le plus élevé. Cette tendance dépendrait et s’expliquerait notamment par la largeur du périmètre de compétences attendu sur ces profils.


Vous recherchez un(e) Responsable e-business, Chef de projet, Directeur de clientèle, Webdesigner, Traffic manager… ? Spécialiste des profils digitaux, le jobboard de FrenchWeb.fr est la plateforme idéale pour recruter les meilleurs talents du web. Consultez les dernières offres d’emploi et découvrez nos offres commerciales !

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

24 thoughts on “[Exclu] Les salaires des profils techniques du web”

  1. Enfin une étude orientée sur les profils technique, qui prend en compte les écarts liés aux differentes technologies !
    Merci

  2. A peine sorti déjà obsolète, recruter un bon dev débutant, même bac+3, pour faire du Symfony 2 à moins de 35K relève du miracle. Pour les Bac+5 on est même sur du 38K, loi du marché oblige.
    Les indemnisations de stage ont aussi suivi la tendance.

    D’une manière général les salaires pour les frameworks PHP5 génération 2 rejoignent les salaires de Java, depuis 2012/fin 2011.

  3. Merci pour ce genre d’étude, c’est toujours intéressant de voir la possibilité d’augmentation…
    suelement voilà, malheureusement Ile-de-France =salaire toujours surévalués par rapport à la « province ». J’aimerais bien savoir à ce que je peux prétendre en tant que dev PHP débutant sur Lille, par exemple..

  4. Pourquoi ne pas inclure dans ce « benchmark » asp.net / asp.net MVC / Winforms / WPF / Java / Java spring etc…

    Cette étude manque de profondeur sur certains points ! sinon beau boulot et merci… !

    Malgré que je pense comme Nico.

  5. Pas de tableau pour Ruby ? Techno pourtant assez présente dans les startups. Mais effectivement, 2009, c’était pas encore la monté en puissance de techno comme Ruby.

  6. Le PHP finit par gagner ses lettres de noblesses avec les framework et ça se ressent dans les salaires. Espérons juste que l’évolution qu’a connu php depuis la 5.2 sera pas bloqué à cause la 6eme et de cette histoire d’unicode

    1. Zeev Zuraski, fondateur de PHP est venu faire une conférence hier à inovia.fr : nous avons évidemment parlé de PHP 6. PHP 6 est mort. La prochaine version sera PHP 5.5 et unicode n’existe plus sur la roadmap. Surtout pour des questions de performances et grâce à l’extension mb_strings qui remplace quasiment toutes les features de l’unicode embarqué.

  7. Merci pour ces informations.
    Toutefois, je pense qu’il ne faut pas prendre cela pour une généralité.
    Les salaires ici ne prennent pas en compte la « qualité » du code produit et de l’expérience du salarié sur ce framework. Je ne parle même pas du niveau d’étude…

    Je doute qu’un jeune débutant sous Symfony 2 puisse prétendre 32K (et encore plus si c’est pas une personne n’ayant pas eu un diplôme de développement informatique par exemple).

    Bravo en tout cas pour la démarche ;)

  8. @enjo, je parle de diplômé IT, même si l’étude ne fait pas la différence.
    Un bon dev diplômé IT qui a vu Symfony 2 en stage ou à l’école, on ne l’aura pas à 32K (j’embauche sous S2), j’en ai fait l’expérience avec une personne ayant juste un BTS info et une licence, il est même au-delà de 35K.

    Pour les bac +5 EPITECH/EPITA/SUPINFO/ECE… ça peut monter à 38K d’entré de jeux.
    Dans ces écoles là ils ont déjà au moins 2 stages derrière eux et connaissent déjà la plupart des frameworks (surtout JAVA), certaines écoles commencent même à intégrer Symfony 2 à la formation (SUPINFO).

  9. Compter l’expérience en année, n’est pas à mon avis pertinent c’est beaucoup plus individualisée que ça. Mais la séparation par compétence est très pertinente.
    je ne sais pas ce qu’est une « technologie mobile » ?
    développeur d’application pour smartphone/tablette ?
    Je plussoie pour le C/C++

  10. En effet mathieu : « vient de publier une étude sur les salaires des profils techniques du web en île-de-France ».

    Ca laisse songeur quand on voit qu’ici à l’ile de la Réunion le salaire confirmé tourne autour des 27000.
    Bon après ya la question du cout et de la qualité de vie à paris. Je vois mal quelqu’un payer 550 euros par mois pour un 55m² à deux minutes du centre ville à paris.

  11. Et c’est comme ça qu’on promeut les technos les plus rentables par consensus et pas forcément les plus adaptés.

    Quand je recrute un développeur, c’est la qualité et la productivité qui compte !

  12. Que les tarifs soient à la hausse et que les développeurs soient rares est finalement une bonne nouvelle… pour les développeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This