ActualitéStartup

[Exclu] Ulule dégaine une nouvelle version de sa plateforme de crowdfunding

La plateforme de crowdfunding Ulule doit lancer mercredi matin une nouvelle version de son site. Fondée en octobre 2010 par Alexandre Boucherot et Thomas Grange, Ulule permet de financer des projets ou produits créatifs et innovants grâce à la participation des internautes et de leurs réseaux sociaux.

Objectif de cette V2.5 : unifier les deux services proposés par la start-up, dont le premier permet d’organiser des collectes sur objectif tandis que le second donne la possibilité de mettre en place des préventes en mode « souscription ».

La nouvelle présentation de ces deux services au sein d’une interface unifiée doit ainsi rendre le service plus lisible pour les internautes. Cette V2.5 devrait également offrir une meilleure gestion des pages thématiques et une simplification du process de création de projets.

La plateforme, déclinée en 6 langues, revendique aujourd’hui avoir dépassé le cap des 500 premiers projets financés, pour 1,7M € collectés. Une grande partie d’entre-eux est attachée au monde du cinéma et de la musique, les autres projets relèvent pour leur part du monde de l’humanitaire, des nouvelles technologies ou encore de l’écologie.

La start-up perçoit 5% de commission sur les projets financés et développe parallèlement un programme de sponsoring à destination des marques et des entreprises. Les fondateurs comptent atteindre l’équilibre courant 2012 et devraient lancer une v3 dès le printemps prochain.

Bouton retour en haut de la page
[Exclu] Ulule dégaine une nouvelle version de sa plateforme de crowdfunding
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Match va verser 441 millions de dollars aux fondateurs de Tinder pour solder un contentieux
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jean-François Morizur et Nicolas Treps, fondateurs de Cailabs