ActualitéStartup

[Exclu] Ulule dégaine une nouvelle version de sa plateforme de crowdfunding

La plateforme de crowdfunding Ulule doit lancer mercredi matin une nouvelle version de son site. Fondée en octobre 2010 par Alexandre Boucherot et Thomas Grange, Ulule permet de financer des projets ou produits créatifs et innovants grâce à la participation des internautes et de leurs réseaux sociaux.

Objectif de cette V2.5 : unifier les deux services proposés par la start-up, dont le premier permet d’organiser des collectes sur objectif tandis que le second donne la possibilité de mettre en place des préventes en mode « souscription ».

La nouvelle présentation de ces deux services au sein d’une interface unifiée doit ainsi rendre le service plus lisible pour les internautes. Cette V2.5 devrait également offrir une meilleure gestion des pages thématiques et une simplification du process de création de projets.

La plateforme, déclinée en 6 langues, revendique aujourd’hui avoir dépassé le cap des 500 premiers projets financés, pour 1,7M € collectés. Une grande partie d’entre-eux est attachée au monde du cinéma et de la musique, les autres projets relèvent pour leur part du monde de l’humanitaire, des nouvelles technologies ou encore de l’écologie.

La start-up perçoit 5% de commission sur les projets financés et développe parallèlement un programme de sponsoring à destination des marques et des entreprises. Les fondateurs comptent atteindre l’équilibre courant 2012 et devraient lancer une v3 dès le printemps prochain.

Bouton retour en haut de la page
[Exclu] Ulule dégaine une nouvelle version de sa plateforme de crowdfunding
[Série C] La startup belge Cowboy lève 80 millions de dollars pour accélérer la vente de ses vélos électriques connectés aux États-Unis
Redressement judiciaire pour Sigfox, à la recherche de nouveaux acquéreurs.
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange