ActualitéLes levées de fondsRetail & eCommerceServices

EXCLUSIF – Madame Pop and Kids réalise sa pemière levée de fonds

La startup Madame Pop and Kids, qui propose de créer des produits personnalisés à partir de dessins d’enfants, a réaliser sa première levée de fonds. Son besoin de financement était de 200 000 euros.

L’opération a été réalisée en moins cinq mois auprès de cinq business angels et le fonds d’amorçage tunisien Ingenium. « Nous sommes très heureuses car chacun de nos partenaires incarne une expertise qui nous est nécessaire : expertise financière, web marketing-acquisition, web marketing-affiliation, web marketing et réseaux, technologique et internationale » déclare Helene Duthilleul, fondatrice, contactée par Frenchweb.

L’entreprise, qui a rejoint l’Accélérateur en mars 2013, souhaite profiter de ce « momentum » pour accroitre sa visibilité, accélérer sa politique d’acquisition clients et se développer sur le plan technique pour assurer la scalabilité de son concept.

Fondée il y a moins de deux ans, Madame Pop and Kids revendique 5 600 visiteurs uniques par mois pour un taux de transformation (qui mesure le nombre d’acheteurs par rapport au nombre total de visIteurs, ndlr) de 2% en moyenne et de 4,5% lors des fêtes de Noël. Avec un panier moyen de 55 euros, l’e-marchand ambitionne de multiplier par cinq son activité en un an. Cela passera notamment par un développement à l’étranger. Il franchira la Manche et le Rhin dès 2014.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
EXCLUSIF – Madame Pop and Kids réalise sa pemière levée de fonds
Paiement fractionné: la Banque Postale s’allie à la FinTech Alma
La startup de Jessica Alba Honest Company lève 413 millions de dollars lors de son IPO
La Cnil clôture les mises en demeure d’Engie et EDF sur les données collectées par les compteurs Linky
Transformation numérique: le groupe lyonnais Visiativ veut lever jusqu’à 8 millions d’euros
Facebook: 3 questions sur la suspension de Donald Trump
Cloud: Microsoft s’engage à maintenir en Europe les données de ses clients européens