ActualitéEuropeRetail & eCommerceStartup

Face à LeBonCoin et Facebook Marketplace, BrocanteLab lève 3 millions d’euros pour s’imposer sur le marché de la brocante en ligne

  • La start-up parisienne, qui développe une marketplace pour brocanter en ligne auprès de marchands professionnels, vient de lever 3 millions d'euros pour enrichir son offre mobile et renforcer son équipe technique.
     
  • BrocanteLab devient Selency pour créer une marque au rayonnement plus international. 
     
  • La marketplace revendique plus de 1 000 vendeurs professionnels et un catalogue de plus de 30 000 références.

 

Le montant

La start-up parisienne BrocanteLab, qui développe une marketplace pour brocanter en ligne auprès de marchands professionnels, a bouclé un tour de table de 3 millions d’euros mené par Accel. Pour réaliser cette opération, la société a également bénéficié de la participation de Kima Ventures, le fonds de Xavier Niel. A cette occasion, BrocanteLab change également d’identité pour devenir Selency. Ce nouveau nom a vocation à créer une marque au rayonnement plus international. 

L’an passé, BrocanteLab avait levé 500 000 euros auprès de plusieurs investisseurs de renom, à l’image d’Oleg Tscheltzoff, co-fondateur de Fotolia, et de Thierry Petit, le créateur de Showroomprivé.

Le marché

Fondée en 2014 par Charlotte Cadé et Maxime Brousse, BrocanteLab est une place de marché qui permet de relier les vendeurs professionnels et les consommateurs avec des personnes cherchant à acheter ou à vendre facilement des meubles d’occasion. A ce jour, BrocanteLab revendique plus de 1 000 vendeurs professionnels sur sa plateforme, ce qui lui permet de proposer un catalogue de plus de 30 000 références.

Sur le marché de la brocante en ligne, BrocanteLab doit affronter la concurrence des sites de petites annonces. L’acteur le plus imposant du secteur, eBay, revendique plus de 150 millions d’utilisateurs à travers le monde, tandis que l’application OfferUp a été téléchargée plus de 29 millions de fois aux États-Unis depuis l’an dernier. En France, LeBonCoin et les Nantais de GensDeConfiance.fr, qui ont levé 1 million d’euros en octobre, proposent également un service similaire.

Facebook s’est également lancé sur ce marché avec LeBonCoin-version-facebook/259416″>le déploiement de «Marketplace», un service permettant d’aider les utilisateurs à acheter et vendre des objets via la publication de petites annonces.

Les objectifs de la Start-up 

Avec ce nouvel investissement, BrocanteLab prévoit de poursuivre le développement de sa marketplace. Ainsi, la start-up a l’intention d’utiliser ce financement de 3 millions d’euros pour enrichir son offre mobile et la gamme de produits proposés sur la plateforme, et renforcer son équipe technique.

REVOIR l'interview de Maxime Brousse, co-fondateur de BrocanteLab, réalisée par Frenchweb en avril 2016 :​

Fondateurs : Charlotte Cadé et Maxime Brousse

Lancement : 2014

Siège social : Paris

Activité : place de marché en ligne

Financement : 3 millions d'euros levés en octobre 2016 

Lire aussi : BrocanteLab veut connecter les brocanteurs avec leurs clients

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Face à LeBonCoin et Facebook Marketplace, BrocanteLab lève 3 millions d’euros pour s’imposer sur le marché de la brocante en ligne
TrueLayer, nouvelle licorne britannique de l’open banking, lève 110 millions d’euros
Quelle stratégie de content marketing pour 2022?
PropTech : le Français AOS lève 9 millions d’euros et devient Saqara
[Évènement] Big Data & AI Paris 2021: Ne manquez pas LE rendez-vous Tech de la rentrée!
NRJ importe en France les podcasts du géant américain iHeartMedia
Investissement locatif: la PropTech française Masteos lève 15 millions d’euros pour conquérir l’Europe