ActualitéEuropeRetail & eCommerceStartup

Face à LeBonCoin et Facebook Marketplace, BrocanteLab lève 3 millions d’euros pour s’imposer sur le marché de la brocante en ligne

  • La start-up parisienne, qui développe une marketplace pour brocanter en ligne auprès de marchands professionnels, vient de lever 3 millions d'euros pour enrichir son offre mobile et renforcer son équipe technique.
     
  • BrocanteLab devient Selency pour créer une marque au rayonnement plus international. 
     
  • La marketplace revendique plus de 1 000 vendeurs professionnels et un catalogue de plus de 30 000 références.

 

Le montant

La start-up parisienne BrocanteLab, qui développe une marketplace pour brocanter en ligne auprès de marchands professionnels, a bouclé un tour de table de 3 millions d’euros mené par Accel. Pour réaliser cette opération, la société a également bénéficié de la participation de Kima Ventures, le fonds de Xavier Niel. A cette occasion, BrocanteLab change également d’identité pour devenir Selency. Ce nouveau nom a vocation à créer une marque au rayonnement plus international. 

L’an passé, BrocanteLab avait levé 500 000 euros auprès de plusieurs investisseurs de renom, à l’image d’Oleg Tscheltzoff, co-fondateur de Fotolia, et de Thierry Petit, le créateur de Showroomprivé.

Le marché

Fondée en 2014 par Charlotte Cadé et Maxime Brousse, BrocanteLab est une place de marché qui permet de relier les vendeurs professionnels et les consommateurs avec des personnes cherchant à acheter ou à vendre facilement des meubles d’occasion. A ce jour, BrocanteLab revendique plus de 1 000 vendeurs professionnels sur sa plateforme, ce qui lui permet de proposer un catalogue de plus de 30 000 références.

Sur le marché de la brocante en ligne, BrocanteLab doit affronter la concurrence des sites de petites annonces. L’acteur le plus imposant du secteur, eBay, revendique plus de 150 millions d’utilisateurs à travers le monde, tandis que l’application OfferUp a été téléchargée plus de 29 millions de fois aux États-Unis depuis l’an dernier. En France, LeBonCoin et les Nantais de GensDeConfiance.fr, qui ont levé 1 million d’euros en octobre, proposent également un service similaire.

Facebook s’est également lancé sur ce marché avec

Lire aussi : BrocanteLab veut connecter les brocanteurs avec leurs clients

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Un commentaire

Face à LeBonCoin et Facebook Marketplace, BrocanteLab lève 3 millions d’euros pour s’imposer sur le marché de la brocante en ligne
[DECODE BOOTSTRAP] « Après la crise, beaucoup d’acteurs traditionnels vont repenser leur business model »
AdTech: près d’un demi-milliard d’euros de revenus pour Teads en 2019
Coronavirus: Israël mise sur la technologie pour endiguer l’épidémie
[DECODE] Un quart du portefeuille des fonds impacté positivement par la crise du coronavirus
Qarnot lève 6 millions d’euros pour exploiter la chaleur émise par les ordinateurs
Coronavirus: Thales met en garde contre une augmentation des cyberattaques d’origine étatique
Share via
Copy link