ActualitéArts et CultureBusinessDivertissement

Face à Netflix, la BBC et ITV lancent Britbox au Royaume-Uni

AFP

Les groupes audiovisuels britanniques BBC et ITV ont lancé jeudi au Royaume-Uni BritBox, leur service de vidéo à la demande censé concurrencer le géant américain du streaming Netflix. BBC et ITV ont annoncé en outre qu’ils avaient trouvé un accord avec les diffuseurs Channel 4 et Channel 5, pour doper leurs programmes.

Britbox existe déjà aux États-Unis et au Canada, où les performances sont meilleures que prévu par les deux groupes, même si elles restent modestes. Britbox, qui coûtera 5,99 livres par mois en Grande-Bretagne, offrira « la plus vaste collection britannique (de programmes britanniques en streaming) réunis», des classiques aux émissions et séries les plus récentes, comme « Downton Abbey », « Broadchurch » ou l’émission de téléréalité « Love Island », assurent-ils dans un communiqué.

Des services de streaming en plein boom au Royaume-Uni

Pour l’analyste spécialiste des médias Tom Harrington, contacté par l’AFP, le peu d’argent alloué aux contenus originaux reste toutefois un problème pour rivaliser avec Amazon et Netflix, déjà très implantés au Royaume-Uni. « Les téléspectateurs auront aussi du mal à différencier ce nouveau service de Netflix ou d’Amazon, qui ont longtemps diffusé les programmes d’ITV et de la BBC», a ajouté M. Harrington.

Selon des chiffres fournis par les deux groupes en juillet, les services de streaming sont en plein boom au Royaume-Uni, avec des croissances à deux chiffres du nombre de clients. Plus de 12 millions de ménages sont abonnés à au moins un service et plus de 4 millions à plusieurs plateformes dans le pays.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Face à Netflix, la BBC et ITV lancent Britbox au Royaume-Uni
Israël : « Résilience remarquable de l’économie Tech »
Coronavirus: Edouard Philippe envisage une app qui localiserait les personnes infectées
Utilisation des données de santé : la sécurisation comme pré-requis
Coronavirus: la téléconsultation médicale en plein boom depuis le confinement
L’addiction aux jeux vidéo est-elle vraiment une maladie mentale?
Télécoms: les opérateurs américains T-Mobile et Sprint ont enfin fusionné pour rivaliser avec Verizon et AT&T
Copy link