ActualitéBusinessMarketing & CommunicationMedia

Facebook change encore les règles du jeu pour les pages des médias

Une nouvelle fois, Facebook s’apprête à changer l’algorithme qui régit le flux de son fil d’actualité. Le réseau social de Mark Zuckerberg justifie cette mise à jour par sa volonté de mettre davantage en avant le contenu publié par les amis et la famille des utilisateurs. «Nous allons actualiser le fil d’actualité dans les prochaines semaines de façon à ce que les messages postés par les amis auxquels vous êtes attachés apparaissent plus haut sur votre fil», a ainsi expliqué Lars Backstrom, directeur de l’ingénierie au sein de la firme de Menlo Park, au travers d’un communiqué.

Qui dit plus de contenus publiés par vos amis en haut de votre fil, signifie également moins de visibilité pour les pages Facebook des médias. «Nous prévoyons que cette mise à jour pourrait entraîner une baisse du trafic pour certaines pages», a reconnu Lars Backstrom. Cette décision apparaît comme un coup dur pour les médias, d’autant plus que Facebook est le premier média de France. Et pour cause, la plateforme californienne attire pas moins de 31 millions d’utilisateurs actifs par mois dans l’Hexagone, bien loin de Twitter et ses 12,1 millions de «followers». Au quotidien, 1 Français sur 3 consulte Facebook.

Facebook donne le pouvoir à la recommandation 

Conscient des risques engendrés par cette nouvelle mise à jour de son algorithme, le réseau social a tenu à rassurer les éditeurs de pages. La firme californienne explique ainsi qu’un contenu publié par une page pourra bénéficier d’une meilleure visibilité s’il est partagé, «liké» et commenté par la communauté. Malgré un éventuel impact négatif sur l’audience de certaines pages, Facebook semble serein. Il faut dire que le réseau social modifie régulièrement l’algorithme de son fil d’actualité. «Comme toujours, les pages doivent se référer à nos meilleures pratiques d’édition», lance Lars Backstrom, en guise de conseil aux éditeurs.

Cette annonce intervient alors que Facebook s’engage de plus en plus vers la vidéo. Ce mois-ci, la plateforme sociale aux 1,65 milliard d’utilisateurs a signé des contrats avec près de 140 médias et célébrités pour la création de vidéos destinées à Facebook Live. Reste à savoir si l’algorithme du réseau social offrira une visibilité suffisante pour répondre aux attentes de Mark Zuckerberg…

Lire aussi :

Comment les réseaux sociaux ont pris le contrôle de la consommation de l’information

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Facebook change encore les règles du jeu pour les pages des médias
WeLink lève 4,2 millions d’euros auprès de OneRagtime
Airbnb
Airbnb vise jusqu’à 35 milliards de dollars de valorisation pour son IPO
Quelle est cette startup qui vaut 1 milliard de dollars pour Facebook?
FinTech et DeepTech au cœur de l’écosystème du Grand Est
Le commerce en ligne pèse 103 milliards d’euros en France
Vianova
Mobilité: Vianova lève 1,8 million d’euros auprès de la RATP