ActualitéAmérique du nordBusinessMarketing & Communication

Facebook F8: une conférence sous tension pour Mark Zuckerberg

La conférence annuelle F8 de Facebook démarre mardi à San Jose et prendra fin mercredi. Elle aura pour thème central « A conversation about technology and human connection ». L’événement intervient dans une période mouvementée pour l’entreprise de Menlo Park, ciblée jeudi par trois nouvelles enquêtes en 24 heures. Le réseau social de Mark Zuckerberg s’attend également à payer une amende de 3 à 5 milliards de dollars aux Etats-Unis pour sa gestion controversée des données personnelles de ses utilisateurs. Mais le F8, dédié aux développeurs, est avant tout l’occasion pour l’entreprise de présenter ses projets technologiques et sa vision du futur.

  • La keynote de Mark Zuckerberg se tiendra mardi à 20h (heure française). Elle sera visible en streaming en direct sur le site de la conférence, mais aussi en réalité virtuelle via l’application Oculus Venues.
  • Le CEO devrait poursuivre sa stratégie d’influence et tenter de convaincre les régulateurs et le grand public de la capacité du réseau social à gérer les données personnelles de ses utilisateurs de manière plus responsable et plus sécurisée.
  • Fin mars, le cofondateur de Facebook semblait appeler les pouvoirs publics à réguler davantage sa plateforme et les autres géants du numérique. Au début du même mois, M. Zuckerberg promettait un surprenant pivot sur la protection de la vie privée et la messagerie cryptée. Lors d’une conférence téléphonique la semaine dernière pour la publication des résultats financiers de Facebook, Mark Zuckerberg a indiqué son intention de partager davantage sa vision d’un Facebook centré sur la vie privée lors du F8.
  • Plus tôt cette année, Facebook avait promis de crypter tous les messages privés se ses utilisateurs. L’année dernière, lors du F8 2018, en plein scandale Cambridge Analytica, Mark Zuckerberg avait promis un outil « Clear History », qui permettrait aux utilisateurs d’effacer tout leur historique sur le réseau social. Fin février 2019, l’outil n’avait toujours pas été lancé, Facebook s’excusant d’une prise de retard. Le groupe promettait alors la fonctionnalité pour plus tard dans l’année. Le F8 2019 sera l’occasion de voir où se situe aujourd’hui cette promesse.
  • Dix panels du F8 2019 ont pour thème central Messenger. Le système de messagerie instantanée de Facebook se trouve aujourd’hui au cœur de sa stratégie. Il compte près de 1,3 milliard d’utilisateurs qui peuvent interagir avec les entreprises présentes sur la plateforme via des chatbots. Les dix panels dédiés à Messenger auront principalement pour thématiques l’expérience client et son utilisation par les entreprises. Mark Zuckerberg avait précédemment indiqué son intention de développer les services e-commerce de sa plateforme.
  • La réalité virtuelle devrait aussi faire figure de thème central du F8 2019. La keynote de M. Zuckerberg sera suivie d’un panel dédiée à la « valeur de la RV pour les entreprises ». D’autres sessions traiteront du développement et des utilisations de la technologie, notamment de la réalité augmentée sur Instagram, mais aussi dans le shopping.
  • Facebook pourrait annoncer les lancements de deux nouveaux casques de réalité virtuelle : l’Oculus Quest et l’Oculus Rift S. Les deux appareils devaient être lancés au printemps, mais Facebook n’a jusqu’ici pas annoncé de date précise.
  • Autre sujet principal de l’événement : l’intelligence artificielle. Et notamment son emploi dans la modération de contenu. Le réseau social a été largement critiqué pour son échec à empêcher la diffusion en direct, puis la reprise par de nombreux utilisateurs, de l’attentat de Christchurch le 15 mars en Nouvelle-Zélande. Des panels dédiés au développement de plateformes IA mobiles sont aussi prévues.
  • Mi-avril, CNBC rapportait que Facebook travaillait sur un assistant vocal qui serait « capable de concurrencer » Alexa d’Amazon, Siri d’Apple ou le Google Assistant. La grand-messe annuelle de Facebook pourra être l’occasion d’en partage davantage avec les développeurs.
Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This