AcquisitionActualitéBusinessFinTechInvestissements

FinTech : pourquoi JPMorgan s’empare de la startup britannique Nutmeg

AFP

Le géant bancaire américain JPMorgan rachète la société britannique de conseil en investissement automatisé Nutmeg pour un montant non-dévoilé, afin de développer son offre internationale de gestion de fortune numérique, notamment au Royame-Uni. Nutmeg est régulièrement décrit par la presse financière comme le plus grand fournisseur britannique de «robots-conseillers» financiers.

Fondée en 2012, cette société emploie environ 150 personnes, principalement basées à Londres. «Nutmeg a vu le jour avec pour mission ambitieuse de démocratiser la gestion de fortune», notamment à travers l’innovation technologique afin d’aider «des nations d’investisseurs à (…) financer leur premier logement, leur retraite, leurs enfants et leurs vies, se constituer un matelas financier», souligne le communiqué.

«Je suis heureux d’annoncer le prochain chapitre pour Nutmeg, qui va intégrer JPMorgan Chase», se réjouit dans un communiqué publié sur le site de l’entreprise Neil Alexander, directeur général de la société de technologie financière. «Avec plus de 140 000 clients et plus de 3,5 milliards de livres d’actifs sous gestion, Nutmeg va former le socle de l’offre de gestion de fortune numérique à l’international sur le long terme» pour JPMorgan Chase, «en complément du lancement de Chase en banque numérique au Royaume-Uni plus tard cette année», ajoute-t-il. Le directeur général de la branche internationale de banque de détail de JPMorgan Chase, Sanoke Viswanathan, a expliqué que le géant bancaire «bâtissait Chase au Royaume-Uni en utilisant les technologies dernier cri».

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
FinTech : pourquoi JPMorgan s’empare de la startup britannique Nutmeg
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer