ActualitéAsieChineDistributionLes levées de fonds

Food delivery: Alibaba et Ant Financial misent 1,25 milliard de dollars sur Ele.me

Alibaba ne compte pas passer à côté du food delivery. Le géant chinois de l'e-commerce a confirmé avoir investi 900 millions de dollars dans Ele.me, un service de livraison de repas. En parallèle de cette participation, sa branche Ant Financial, dédiée aux services financiers, injecte également 350 millions de dollars dans la société, portant ainsi l'opération à 1,25 milliard de dollars. Le groupe indique qu'Ele.me continuera d'exercer ses activités sous sa propre marque.

Lancée en 2009, Ele.me, qui compterait 50 millions d'utilisateurs dans 300 villes selon le site Alizila, avait bouclé plusieurs tours de tours significatifs par le passé pour financer son développement. En janvier 2015, la société basée à Shanghai levait 350 millions de dollars, auprès de plusieurs investisseurs privés, parmi lesquels l'e-commerçant JD.com et le conglomérat Tencent, propriétaire de nombreux services Internet comme la messagerie instantanée WeChat (plus de 600 millions d'utilisateurs). On retrouvait également le fonds américain Sequoia Capital. Quelques mois plus tard, elle réunissait 630 millions de dollars supplémentaires auprès de CITIC Private Equity ou encore de Hualian Group.

Stratégie dans les services O2O

Avec ce nouvel investissement, Alibaba confirme sa stratégie dans les services O2O (online to offline, ndlr). L'an passé, le groupe coté en Bourse et sa filiale Ant Financial avaient déjà investi plus de 480 millions de dollars dans Koubei, un site qui propose de rapprocher les magasins physiques avec des consommateurs connectés, notamment pour l'achat de produits alimentaires. Alibaba est par ailleurs l'un des investisseurs de Didi Kuadi, un service de réservation de taxis.

La firme de Jack Ma doit en effet affronter d'autres acteurs de taille dans les services O2O. Le groupe Baidu, qui édite notamment le principal moteur de recherche en Chine, dispose de son propre service de food delivery Baidu Waimai. Il a également investi dans Nuomi, un service d'achat groupé sur Internet. 

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This