A la uneActualitéActualité Start Me UpStart Me UpStartup ChannelToulouse

A Toulouse, Sigfox étend sa zone d’influence et son IoT Valley

Une Silicon Valley des objets connectés serait-elle en train de se bâtir dans la zone industrielle de Toulouse? Alors qu'une trentaine d'entreprises sont déjà présentes à «l'IoT Valley», la successeur de la «TIC Valley» pilotée par le fleuron français Sigfox qui y siège, la zone située à Labège se dote d'un nouvel ensemble. «L'IoT Valley 2» prend possession d'un bâtiment de 3 000m2, l'ancien siège de l'éditeur spécialisé Berger-Levrault. A terme, la région veut se doter d'un véritable «Campus IoT», pour rayonner en Europe mais aussi pour rivaliser avec l'écosystème Tech de la côte ouest.

L'IoT Valley actuelle compte à ce jour 300 collaborateurs sur 5 000m2 et compte augmenter les effectifs «de 55% d'ici la fin 2016», précise la structure soutenue par un partenariat public-privé. Pour grandir, elle mise avant tout sur la présence des grands groupes venus s'intéresser aux nouvelles solutions connectées. C'est le cas de la SNCF qui ouvre un nouveau bureau dans la zone, mais aussi de Sigfox, le parrain d'origine de l'initiative qui orchestre le tout, ou encore de EBB Elektronics, Samsung, BNP Paribas, de l'assureur AG2R. 

«Ce projet, appuyé par la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et le Sicoval, est une opportunité à saisir collectivement pour faire émerger sur notre territoire une autre filière d’excellence aux côtés de l’aéronautique, du spatial, des systèmes embarqués, de la e-santé… »,explique Ludovic Le Moan, président de l'IoT Valley et PDG de Sigfox.

Accélérateur d'une dizaine de jeunes entreprises actuellement, le «Connected Camp» pourra également s'étendre dans ce nouvel espace. Un «Happiness Officer» est même prévu afin de faire le lien entre les deux bâtiments et entre les jeunes pousses de l'IoT et les entreprises des autres secteurs. A terme, une fois le Campus IoT sur les rails, «grandes entreprises, laboratoires, restaurants, crèche, ferme, piscine…» devront attirer ingénieurs et nouveaux talents. 

REVOIR : Le Connected Camp à Labège-Toulouse lors de son inauguration en février 2016

Lire l'article original: Un «Connected Camp» pour faire entrer l’IoT Valley de Toulouse sur la scène européenne
 

Tags

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This