ActualitéTransport

Food delivery: la concurrence s’intensifie en Europe avec l’arrivée d’Uber à Barcelone

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La concurrence dans le secteur de la livraison de repas à domicile s’intensifie de plus en plus en Europe. Cette fois-ci, c’est Uber qui se lance dans la bataille en annonçant un service de food delivery à Barcelone. Baptisé UberEATS, celui-ci promet de livrer les repas en moins de 10 minutes dans la ville espagnole.

Ce n’est pas la première fois que le géant américain des véhicules de transport avec chauffeur se lance sur ce segment puisqu’il avait déjà sorti UberFRESH, une offre similaire dans la ville de Los Angeles. Mais, pour la première fois, il ouvre ce service hors des Etats-Unis, ce qui semble confirmer son ambition dans le domaine. Pour accélérer, la firme californienne a noué un partenariat avec Plateselector, un guide barcelonais, pour sélectionner les restaurants partenaires.

Pour faciliter le parcours d’achat, les clients intéressés n’auront pas besoin de télécharger une nouvelle application, tout étant disponible depuis une nouvelle icône dans celle d’Uber. Idem côté paiement, les transactions étant effectuées depuis la carte de cédit déjà enregistré.

En Europe, les opérations se multiplient dans le secteur du food delivery. L’incubateur allemand Rocket Internet a investi 496 millions d’euros dans Delivery Hero, l’un des géants du secteur qui était le concurrent de Foodpanda, l’autre acteur majeur, lui aussi propriété de Rocket Internet. Tous deux couvrent plusieurs dizaines de pays en Europe. Récemment, Deliveroo, une start-up britannique, a levé 25 millions de dollars pour son service de livraison.

Aux Etats-Unis, Yelp, la plate-forme de recommandation de bonnes adresses (restaurants, bars…) a acquis Eat24 pour 134 millions de dollars. Ce dernier compte plus de 20 000 restaurants partenaires dans plus de 1 400 villes. En Asie, le secteur non plus n’est pas en reste. Le Chinois Daojia a levé 50 millions de dollars auprès de JD.com septembre, et la très populaire application de messagerie instantanée WeChat propose un système de commande. Sa rivale japonaise Line a ouvert il y a quelques semaines en Thaïlande, son second marché le plus important, une épicerie en ligne à partir de laquelle les utilisateurs peuvent commander des produits et être livrés à domicile.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Bouton retour en haut de la page
Food delivery: la concurrence s’intensifie en Europe avec l’arrivée d’Uber à Barcelone
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
[Nominations] Similarweb, Serena, Ogury, LinkCy… les nominations de la semaine
La FinTech britannique Checkout rachète le Français Ubble
La Cnil presque débordée en 2021, « une année sans précédent »
PropTech : Garantme rachète Loumi pour compléter son offre dédiée aux agences immobilières
Taxis volants : la Silicon Valley s’active pour les déployer d’ici dix ans
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media