ActualitéAmérique du nordIndustrie

Apple recrute 5 ingénieurs seniors chez son futur concurrent pour sa voiture électrique

Apple est prêt à tout pour sortir sa voiture électrique autonome dans cinq ans, en 2020. La firme de Cupertino a débauché cinq ingénieurs chez A123 Systems, un fabricant américain de batteries lithium-ion qui équipe les voitures du secteur. L’entreprise basée dans le Michigan a porté plainte contre Apple.

A123 Systems, détenu par la multinationale chinoise Wanxiang, prétend que ce sont ses meilleurs ingénieurs qui ont été approchés puis recrutés en juin 2014. Ceux-ci auraient violé les accords signés avec leur entreprise. «Apple est en train de développer un vaste département sur les batterie pour concurrencer directement l’activité de A123 Systems», est-il écrit dans la plainte déposée au tribunal fédéral du Massachussetts.

Les cinq employés concernés, des profils seniors, sont également poursuivis par leur société. Ils ne sont pas les seuls à avoir été confrontés aux charmes de la firme à la pomme. Le constructeur américain Tesla, spécialiste des voitures électriques, avait affirmé à Bloomberg qu’Apple avait proposé un bonus de 250 000 dollars et une hausse sur leur salaire de 60% pour attirer ses ingénieurs. A ce prix là, difficile de résister.
Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This