A la uneActualitéAmérique du nord

Ford mise 1 milliard de dollars sur une start-up née il y a 3 mois

Les constructeurs automobiles chassent de plus en plus sur le marché des logiciels. L'Américain Ford va investir 1 milliard de dollars sur les cinq prochaines années dans Argo AI, une start-up spécialisée dans l'intelligence articifielle créée par deux anciens de la division voiture autonome à Google et Uber. Le constructeur automobile devient actionnaire majoritaire suite à cet accord. En septembre 2016, Uber avait noué un partenariat avec Ford pour réaliser plusieurs tests. Quelques semaines plus tard, Argo se lançait. 

Basée à Pittsburgh, Argo AI possède des équipes d'ingénieurs dans le Michigan et dans la Silicon Valley. L'ambition de la société est de développer un système reproduisant le comportement d'un conducteur, de manière virtuelle. Elle compte employer 200 personnes d'ici la fin de l'année. Avec cet investissement, Ford doit transférer une centaine de ses salariés de sa division voiture autonome vers Argo, indique SFGate.com.

Cette somme devient finalement une norme auprès des constructeurs qui ont pris conscience de la nécessité d'accélérer sur le sujet. Le Japonais Toyota a, lui, prévu une enveloppe de plus d'1,7 milliard de dollars investis dans des programmes de recherche ou des start-up. Plus frontalement, Ford poursuit les intentions de General Motors qui a racheté la start-up Cruise Automation en mars dernier. 

De la récupération des données…à l'AI

Mais avec Argo AI, Ford marque clairement une accélération. A l'été 2016, il investissait 150 millions de dollars avec le chinois Baidu pour développer une technologie de capteurs avec la start-up Velodyne. Le constructeur va aujourd'hui plus loin avec l'intelligence artificielle. D'ici quatre ans, le constructeur a annoncé son intention de construire un «robot taxi».

Côté mise sur le marché, Volvo annonçait en avril dernier prévoir ses premiers tests de véhicules autonomes pour 2017, tandis que le chinois Baidu a pour ambition de présenter son premier modèle 100% autonome en 2018. Google, via son entité dédiée Waymo, affiche également de l'avance dans le domaine, ses premiers prototypes étant déjà en circulation aux Etats-Unis. Outre-Atlantique toujours, Uber annonçait en 2016 la mise à disposition de ses premiers véhicules sans chauffeurs à Pittsburgh. Plus récemment la firme de Travis Kalanick annonçait un partenariat stratégique avec Daimler, pour développer sa flotte de véhicules autonomes.

Lire aussi : [Numbers] Combien Toyota investit-il dans la voiture autonome?

Daimler s’allie avec Uber pour augmenter sa flotte de voitures autonomes

Tags
atelier-platform

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This