ActualitéDistributionLes levées de fonds

Formation professionelle : AllSetFor lève 300 000 euros pour sa marketplace

Après un premier tour de table de 200 000 euros, la start-up AllSetFor vient de lever 300 000 euros supplémentaires auprès d’Eric Chenevier, président du groupe Goron, Sylvain Forestier, PDG du groupe La Maison Bleue et Florence Lebret-Forestier. Elle édite une plate-forme en Saas dédiée à la recherche d’experts dans un domaine précis et à l’achat de formations professionnelles.

4 800 experts

« Cette nouvelle levée de fonds nous permet de lancer officiellement la nouvelle plate-forme en y intégrant de nombreuses fonctionnalités. Celle-ci est mise gratuitement au service des entreprises et des experts. Nous renforçons aussi nos équipes techniques, commerciales et marketing, afin d’accompagner notre croissance et notre développement sur le marché français et nous ouvrir à l’international » explique Guillaume Lablancherie, cofondateur aux côtés de Benoît Hebert.

Trois ans après son lancement, la société revendique plus de 4 800 experts qualifiés et notés par les avis des utilisateurs, et plusieurs grands comptes parmi ses clients comme L’Oréal, l’assureur Generali, le Lido de Paris, le cabinet Deloitte ou encore l’Ecole nationale des ponts et chaussée.

Réforme de la formation professionelle

La solution fonctionne comme une marketplace où gérer les appels d’offres, rechercher des experts dans une multitude de domaines et régler les formalités administratives (facturations, conventions de formations…). Côté modèle économique, la start-up prélève une commission sur ses « partenaires experts ».

« AllSetFor s’impose comme un service à très forte valeur ajoutée auprès des petites, moyennes et grandes entreprises, en parfait écho à la réforme actuelle de la formation professionnelle où la notion de retour sur investissement va devenir indispensable. Notre plate-forme permet aux entreprises de faciliter le développement de l’individualisation des parcours de formation et d’accompagner ainsi le déploiement du CPF (compte personnel de formation, ndlr) » conclut M. Lablancherie.

[tabs]

[tab title= »En savoir plus »]

A lire également :

 

[/tab]

[/tabs]

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This