Actualité

François Hollande annonce un accord entre Google et une partie de la presse française

C’est à l’Elysée que le Président de la république, François Hollande a recu Eric Schmidt afin d’annoncer la fin d’un conflit entre quelques éditeurs de presse, et la firme de Mountain View. Pour François Hollande il s’agit d’un événement mondial : « La conclusion d’un accord entre Google et un groupement de presse », qui pourrait servir de référence dans d’autres pays.

Accord gouvernement français et google au sujet de google actualités
Sorti des effets de manche auxquel les politiques sont si attachés, il s’agit concrètement d’un fonds qui va être doté par Google à hauteur de 60 millions d’euros avec un Conseil d’Administration, composé notamment de membres indépendants. Cette dotation n’est pas annuelle et pour François Hollande, « lorsque le fonds sera épuisé nous nous retrouverons pour une prochaine conférence de presse avec le Président de Google », conférence de presse?

Ce fonds va sélectionner des projets « selon leur mérite » auprès des titres de la presse quotidienne ou de la presse magazine et notamment leur mérite en termes de capacité d’innovation, de transition vers le numérique, et de transformation des modèles économiques. L’objet de ce fonds n’est pas d’aider une exploitation à un moment donné qui rencontrerait des difficultés, mais de faciliter la transition vers le numérique et ce le plus rapidement possible.

Enfin seuls les éditeurs de la presse d’information politique et générale auront accès à ce fonds, de son coté Google continuera à indexer tous les médias diffusant des contenus en ligne…

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Il y a quelques jours, dans un article publié par Comment Ça Marche (http://www.commentcamarche.net/news/5861904-onemoretab-creer-son-propre-portail-d-actualites), je découvrais onemoretab.com une plateforme de news 100% française très sympa.

    Aujourd’hui, je me demande si nous ne sommes pas en train de nous tromper de débat ? La « Lex Google » montre encore l’incapacité du gouvernement à définir une politique industrielle du numérique capable de soutenir l’innovation de nos startups. Pendant que nous fustigeons Google, la loi de finances 2013 passe inaperçue. Encore un beau subterfuge… Il faudra plus d’efforts qu’une simple loi de régulation fiscale pour que la France retrouve sa souveraineté dans le numérique. Pour peser face à Google News soutenons les startups, commençons par soutenir les « Google News français ».

Bouton retour en haut de la page
François Hollande annonce un accord entre Google et une partie de la presse française
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?
FoodTech: comment la restauration d’entreprise innove face à la crise
Formation des collaborateurs: comment éviter «l’obsolescence programmée de la connaissance»?