ActualitéRetail & eCommerce

Fruitrouge jongle avec les styles et s’offre un nouveau look pour ses 5 ans

Le site d’habillement Fruitrouge et « ses ventes privées à croquer » vient de souffler ses cinq premières bougies. L’occasion pour la plateforme de faire peau neuve avec une nouvelle refonte du site, mais aussi d’étendre son activité en Italie dans les jours qui viennent, et de mettre en ligne la nouvelle version de ChicDressing.com, racheté en mars dernier.

Fondé en 2006, Fruitrouge signe chaque semaine 6 boutiques éphémères. L’idée est de proposer tous les intemporels de la mode, ponctués d’offres thématiques branchées et décalées, à des prix relativement attractifs. 80 nouveaux articles sont ainsi renouvelés et proposés quotidiennement.

La nouvelle version du site offre une navigation plus claire sur la page d’accueil, entre les promos du jours, les ventes en cours et les ventes à venir. Les pages « catalogue » permettent quant à elles une visualisation des produits optimisée et proposent un filtre de recherche affiné.

Positionnée sur un marché très concurrentiel, la plateforme de mode affirme tout de même compter sur une communauté riche de 3 millions de membres (Vente privée en compte 12,6 M et BrandAlley 6M) et a réussi à s’implanter en France, en Espagne et aux Etats-Unis. Elle devrait ouvrir ses portes en Italie d’ici la fin de la semaine.

La société compte 25 personnes et réalise un CA glissant d’environ 4,5M €. Elle traite près de 100 000 commandes par an. Son application mobile génère quant à elle 1% du CA global. 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Fruitrouge jongle avec les styles et s’offre un nouveau look pour ses 5 ans
Carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD
Télétravail: quelles sont les principales mesures validées par la majorité des partenaires sociaux?
Comment le service de location de voitures Carlili veut s’étendre en France
General Electric s’apprête à supprimer près de 300 postes en France
Unacademy
EdTech: Unacademy lève de nouveaux fonds pour atteindre une valorisation de 2 milliards de dollars
Blast, un programme soutenu par Starburst qui veut faire exploser les startups françaises du spatial