ActualitéBusinessManagementStartupStartup du jour

[FW Radar] CultureBoot veut améliorer la gestion d’équipe

Fondée en mai 2017 par François Zaninotto et Daniel Renier, CultureBoot est un jeu collaboratif pour permettre aux managers de créer une culture pour mieux manager une équipe.

Plus de détails avec Daniel Renier, cofondateur de CultureBoot.

FrenchWeb: A quel besoin répond votre service?

daniel-renierDaniel Renier, cofondateur de CultureBoot: Dans un secteur de plein emploi comme les IT, un développeur est sollicité tous les mois par un concurrent, un client, une start-up. Du coup, les salariés sont trop souvent peu impliqués: au bout de quelques mois, la motivation commence à baisser. Cela provoque un turn-over important: d’après nos enquêtes, 20% des effectifs se renouvellent tous les ans dans les SSII!

Cette rotation importante entraîne des coûts de recrutement élevés. Passer des annonces, payer des cabinets spécialisés, prendre le temps de la sélection: recruter un profil spécifique coûte cher!

Tout le monde lutte contre cette volatilité, mais cela nécessite de nombreuses actions, coûteuses et fastidieuses à gérer, en organisant des séminaires, des sorties festives ou sportives, des événements de team-building très sympa, mais lourds de conséquences sur la production. De plus, ces efforts de fidélisation sont peu efficaces à long terme et leur portée n’est pas mesurable.

Quelle est votre proposition de valeur?

CultureBoot est une plateforme de jeu collaboratif qui aide les managers IT à construire une culture forte pour améliorer leur gestion d’équipe. À la différence des séminaires et événements ponctuels, notre produit permet d’augmenter l’engagement, de réduire les coûts de recrutement et de fidéliser les salariés. Il ne s’agit pas de formation gamifiée, mais d’insuffler des changements comportementaux dans le cadre professionnel, en s’appuyant sur des mécanismes cognitifs reconnus.

Lors de parties durant quelques semaines, l’équipe collabore pour gagner contre des personnages fictifs, introduits par un scénario et «joués» par un animateur professionnel.

Connecté sur les outils de l’entreprise, ce jeu ne détourne pas les participants de leur univers, et ne demande que quelques minutes par jour et par personne.

Du coup, la fidélisation des salariés devient économique: une part minime des dépenses habituellement consacrées à des séminaires, événements, etc. De plus, via un questionnaire rempli avant et après la partie, de façon anonyme, le manager peut mesurer les effets sur les valeurs qu’il a choisi de privilégier en amont : collaboration, innovation, agilité, engagement, respect, etc.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Les managers des équipes IT, les DRH, les responsables Innovations, éventuellement, qui recherchent un moyen de dynamiser la culture d’équipe, d’introduire des changements de comportements, efficace à long terme. L’introduction du jeu dans le cadre professionnel est un facteur de succès, sur une population spécifique, adepte à 95 % des jeux en tous genres. Appuyé à la fois sur des pratiques professionnelles habituelles et des défis purement ludiques, le jeu apporte une nouveauté qui renouvelle momentanément la motivation, mais surtout montre les avantages à adopter un certain nombre de comportements dans son travail quotidien.

Quel est votre plan de développement?

Une douzaine de parties scénarisées existent, qui développent chacune un comportement, et nous proposons des parties “sur-mesure“ qui peuvent influer sur plusieurs valeurs, définies avec le manager. Ces parties sur-mesure pourront se décliner en nouveaux scénarios.

L’implantation de jeux chez plusieurs clients simultanés nécessitera le recrutement de ressources (un commercial et un animateur de jeu).

L’internationalisation est possible sur les domaines francophones et anglophones, mais pas indispensable à la viabilité de l’entreprise, compte-tenu de la dimension du marché national.

Quels sont vos enjeux?

Voici nos différents enjeux:

  • marché: les spécialistes IT (SSII, web agencies, éditeurs de logiciels, traitement des données, hébergement et activités connexes), puis toutes les entreprises ayant un service IT d’une dizaine de personnes.
  • business: En période d’évangélisation du marché, les circuits de décisions chez les clients sont trop longs, nous devons veiller à les raccourcir par notre approche commerciale.
  • RH: pas d’enjeux particuliers à ce jour.

 

Qui sont vos concurrents?

La concurrence est principalement indirecte, puisque CultureBoot se pose en alternative aux événements ponctuels censés cultiver l’esprit d’équipe. Parmi les éditeurs de jeu, Sparted, 2spark, Solar Games proposent des solutions qui pourraient faire penser à la nôtre.

Toutefois, notre spécialisation sur une population spécifique, assez homogène, nous permet de développer une expertise sur les attentes des managers, mais aussi sur les particularismes des participants à nos jeux, en termes de centres d’intérêts, de ton à utiliser, de ressorts ludiques, de moyens de communication.

Les données clés:

  • Fondateurs : François Zaninotto et Daniel Renier
  • Date de création : mai 2017
  • Levées de fonds : aucune
  • Siège : Paris
Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This