ActualitéBusinessHealthcareStartupStartup du jourTech

[FW Radar] Healsy, l’application pour aider les personnes atteintes du diabète

Stéphane Bidet et Nicolas Caleca, deux anciens collègues, échangent régulièrement pour débattre sur le diabète. Ces discussions communes les ont amenées à une conclusion : il n’existe pas d’outil pour gérer efficacement la maladie ! Ils l’ont donc imaginé, et après avoir confronté leur idée avec des patients, ont décidé de se lancer.

De ce constat, est né : Healsy, la start up développe une application smartphone pour diabétiques qui détermine le taux de glycémie et la juste quantité d’insuline à s’injecter.

Plus de détails avec Stéphane Bidet, co-fondateur d’Healsy :

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

On vit le diabète au quotidien, nos proches sont atteints de la pathologie, et nous avons des patients dans notre équipe. Nous constatons tous les jours les difficultés qu’ils rencontrent, la principale étant de prendre de bonnes décisions sur le traitement : être capable à tout moment d’évaluer les risques et de s’administrer la bonne dose d’insuline ou de sucre. Le processus est très complexe et ils font beaucoup d’erreurs avec des conséquences potentiellement dramatiques. C’est un stress permanent pour lui et son entourage !

Quelle est votre proposition de valeur?

Chez Healsy, on transforme la vie des patients diabétiques en leur fournissant l’information qui leur manque : comment va évoluer ma glycémie en fonction de ce que je vis ! Nous développons une plateforme mobile de support à la décision, reposant sur une IA, et capable de prédire de manière personnalisée les variations de glycémie à plusieurs heures. Notre solution permet donc d’anticiper les risques et de prendre des décisions éclairées pour gérer au mieux la pathologie, et c’est unique !

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Les utilisateurs de notre solution sont des patients diabétiques traités par insuline. Ils doivent s’injecter leur traitement plusieurs fois par jour, déterminer seuls les doses, et être conscient de leur état pour éviter tout risque d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie. Pour faire cela, ils doivent compiler tous les paramètres qui peuvent influer sur leur glycémie : insuline déjà injectée, repas, activité physique, état émotionnel, stress etc. Le processus est si complexe que les patients évaluent leurs besoins à l’aveugle, en fonction de leur expérience. Nous travaillons depuis le début du projet avec des associations de patients, et en les interrogeant, il ressort que, malgré leurs outils (stylo/pompe à insuline, capteur de glycémie, carnet de suivi), il leur manque un véritable outil de support à la décision.

Quel est votre plan de développement?

Nous sortons de 2 ans de R&D et nous avons déposé notre premier brevet fin décembre ! Maintenant nous attaquons le développement de notre système, nous sommes d’ailleurs en plein recrutement pour compléter notre équipe de dev. Mais avant d’atteindre le marché nous devons passer par un certain nombre d’étapes réglementaires, nous développons un dispositif médical, et notre ambition c’est de déployer rapidement sur nos 2 principaux marchés (Europe et US), nous avons dimensionné notre roadmap dans ce but.

Quels sont vos enjeux?

C’est un marché très concurrentiel, il y a beaucoup d’acteurs qui se positionnent, plus ou moins pertinents, et même si nous avons déjà des contacts avec des grands labos internationaux, nous devons arriver sur le marché assez vite. Notre principal enjeu est donc d’avoir les moyens de nos ambitions et nous venons d’entamer une levée en conséquence.

Qui sont vos concurrents?

Nous avons remarqué au fil de nos contacts avec les grands labos que ce sont des partenaires et non des concurrents. Notre concurrence vient de start-up se positionnant sur des créneaux similaires, mais nous sommes les seuls à avoir une approche small data centrée sur le patient et donc plus pertinente.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire?

Elon Musk : il a quand même envoyé sa décapotable dans l’espace avec du David Bowie à fond, il a de bons goûts musicaux !

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

Le channel général de notre Slack, mais aussi le channel tech, le channel datascience, le channel design et bien sûr le channel random.

Sans ça on se sent un peu déconnectés de la réalité :)

Les 5 événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi :

ATTD (Advanced Technologies & Treatments for Diabetes), Google IO, WWDC, AWS Reinvent et le CES pour être sûr que nous sommes toujours à la pointe ;)

Une start-up à nous faire découvrir ?

Cardiologs, ils cartonnent !

Les données clés:

  • Fondateurs : Stéphane Bidet : CEO, Nicolas Caleca : CTO
  • Date de création : Juin 2016
  • Levée de fonds : Non en cours
  • Siège : Ile-de-France

 

 

 

 

 

 

Photo by Lilly Rum on Unsplash

Tags
Plus d'infos

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This
Fermer