ActualitéBusinessStartupStartup du jourTech

[FW Radar] Predictice, l’analyse prédictive dédiée à la justice

Fondée par Thomas Baduel et Alexandre Chéronnet en janvier 2016, Predictice a développé un outil d’analyse prédictive. La start-up se renseigne sur les décisions de justice pour pouvoir anticiper les litiges et connaître leur probabilité de résolution.

Plus de détails avec Louis Larret-Chahine (en photo de Une), directeur général de Predictice.

FrenchWeb: A quel besoin répond votre service?

Louis Larret-Chahine, directeur général de Predictice: Le projet Predictice s’attaque à une nouvelle frontière: celle de l’aléa judiciaire. Jusqu’à présent aucun professionnel du droit ne pouvait répondre avec précision à des questions aussi simples que «quel sont mes chances de gagner un procès?» ou «combien puis-je gagner?», qui sont pourtant des questions systématiques lorsque nous sommes confrontés à un contentieux.

Quelle est votre proposition de valeur?

Avec la bonne information, celle qui englobe l’avenir judiciaire probable, il devient possible de prendre une meilleure décision. Le professionnel du droit (avocat, directeur juridique) peut optimiser sa stratégie (choisir le bon argument, la juridiction la plus favorable) et décider de négocier.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Environ 150 structures utilisent aujourd’hui notre solution. Ils s’agit de directions juridiques, de cabinets d’avocat partout sur le territoire, mais aussi d’assureurs.

Quel est votre plan de développement?

L’équipe à une vision très claire de sa mission: construire l’outil d’aide à la décision le plus performant pour les professionnels et, par ricochet, pour les justiciables. En rendant la justice plus transparente et ses acteurs plus performant, c’est le service public de la justice qui va s’améliorer.

Quels sont vos enjeux?

L’enjeu est aujourd’hui de trouver la bonne cadence de croissance: recruter régulièrement –des nouveaux talents comme des nouveaux clients!– pour s’assurer de remplir notre fonction pendant de longues années.

Qui sont vos concurrents?

Le grand concurrent est Ravel Law, mais il n’opère pas sur le marché français. Une seule structure française a pour le moment déployé des moyens similaires au notre pour construire un outil similaire, pour l’instant sans succès.

Les données clés:

  • Fondateurs : Thomas Baduel et Alexandre Chéronnet
  • Date de création : janvier 2016
  • Levée de fonds : non communiqué
  • Siège : Paris
Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This