ActualitéArts et CultureBusinessStartupStartup du jourTech

[FW Radar] WYKER, l’application sociale qui recommande des concerts & festivals en fonction de vos affinités

Bertrand Serres et Lola Valmont ont travaillé ensemble dans le cadre d’un projet que gérait Morgane Canastra en agence digitale. Lola et Bertrand étaient développeurs freelance sur le projet. Ils ont rapidement découvert leur passion commune : la musique. Lorsque Morgane leur a exposé l’idée de WYKER, ils ont tout de suite été séduits pour monter ce projet à ses côtés.

Plus de détails avec Morgane Canastra, CEO de WYKER:

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

Nous avons tous déjà manqué des concerts et festivals parce que nous avions manqué l’information ou tout simplement, et encore plus frustrant, parce que nous ne savions pas avec qui y aller ! Or, la Live Music est un moment partagé, nous sortons entre amis, en famille.

Nous nous sommes donc demandés comment nous pouvions connecter les gens grâce à la Live Music et ainsi répondre à l’une des plus grosses problématiques du marché : 40% de billets de concerts invendus chaque année (source : TicketMaster) alors que le marché connaît une croissance annuelle de 3 à 5% depuis 5 ans et que nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir sortir et vivre des expériences musicales. WYKER c’est donc la 1ère application sociale autour de la Live Music capable de recommander des concerts et festivals aux bonnes personnes, au bon moment, au bon endroit et de les matcher avec des fans ou leurs amis pour sortir.

Quelle est votre proposition de valeur?

WYKER est la 1ère application mobile intégrant du social dans la recommandation de concerts et festivals. Nous avons compris que les concerts et festivals n’étaient pas une expérience solitaire. L’approche individuelle n’est donc pas en phase avec les usages.

Pour notre lancement, nous avons travaillé pendant 2 ans sur notre algorithme de matching social avec 2000 bêta testeurs afin d’être capables de matcher des amis et des fans entre eux sur des événements musicaux. Nous sortons dans quelques jours une autre fonctionnalité ultra sociale qui va nous permettre d’appuyer notre ADN et notre positionnement sur le marché sur cette verticale sociale de la Live.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nous comptons aujourd’hui une communauté de près de 50 000 utilisateurs en 3 mois après le lancement officiel grand public. Pour le moment, nos utilisateurs sont principalement des citadins entre 16 et 25 ans. La majorité de notre base est aujourd’hui en région parisienne car le bouche à oreille de WYKER a commencé ici. La base s’étend sur les grandes villes connues comme étant des villes actives sur la scène musicale telles que Rennes, Lille, Toulouse ou encore Lyon. Nous avons lancé en avril une bêta test de WYKER à New York car nous préparons notre arrivée aux États-Unis.

Nos utilisateurs recherchent avant tout un « facilitateur » de découverte de concerts dans une interface ultra épurée et très simple. Notre système à la Tinder plaît beaucoup. Nos utilisateurs sont amoureux de l’interface et des designs de WYKER. L’approche sociale est pour eux évidente et beaucoup sont aujourd’hui frustrés de ne pas pouvoir cliquer sur une photo de profil d’un match sur un concert ou festival et discuter avec cette personne sur WYKER. Cette frustration va bientôt disparaître. Nous sommes conscients qu’il y a une fonctionnalité et un usage de rencontre sous-jacent sur WYKER même si ce n’est pas notre discours primaire ! ;) Finalement, les amoureux de Live l’utilisent à 100% et ceux qui veulent plus peuvent y trouver un intérêt original : de la rencontre musicale. C’est beau !

Quel est votre plan de développement?

     – sur le plan produit / service
Nous sommes en train d’améliorer notre onbaording, notre interface et surtout nous allons ajouter de nombreuses fonctionnalités sociales tout au long de l’été pour compléter notre application WYKER. Nous avons sorti le socle structure de base, désormais, nous allons monter les étages pour offrir à nos utilisateurs des fonctionnalités d’interactions principalement.

     – croissance de l’entreprise
Nous avons acquis 50 000 utilisateurs en 3 mois (principalement sur iOS pour commencer) et nous connaissons actuellement une croissance mensuelle de 100%. Nous voulons atteindre les 150 000 utilisateurs avant la fin de l’été et 1 million avant la fin de l’année répartis entre la France et les États-Unis mais aussi en commençant à nous développer chez les pays voisins de la France. L’objectif est ambitieux et ne sera pas simple mais il y a de vraies opportunités de marché sur l’aspect social de la Live et WYKER est clairement précurseur dans cette approche.

     – internationalisation ?
Notre objectif d’internationalisation est clair depuis le début : ne pas attendre et rapidement attaquer le marché américain qui représente 45% du marché de la Live. Nous ne voulons pas brûler les étapes et souhaitons nous développer sur ce marché avec un produit déjà bien avancé, c’est la raison pour laquelle nous envisageons d’ouvrir un bureau à Los Angeles avant la fin de l’année. Nous sommes pour cela en train de préparer une Serie A aux États-Unis et nous partons bientôt pour un Road VC.

Quels sont vos enjeux?

     – marché
WYKER a l’ambition de devenir la 1ère application mobile de recommandation de concerts et festivals pour les millennials. C’est la raison pour laquelle nous avons intégré dès le départ dans notre ADN l’aspect social. Nous nous adressons à un marché très oligopolistique, dominé par 2 géants américains. Notre approche jeune, proche des usages et concentrée sur les 16 – 30 ans est un véritable plus. Le marché des « concert goers » frôle les 210 000 000 de personnes chaque année. C’est un marché gigantesque en pleine croissance. Les personnes veulent de plus en plus vivre des expériences uniques, raison pour laquelle les festivals cherchent de plus en plus à proposer des animations originales, les artistes quant à eux font de plus en plus un véritable travail sur la scénographie, mêlant même parfois technologies partagées (cf. les bracelets lumineux pendant le concert de Coldplay).

     – business
La Live Music couvre plusieurs marchés business : booking, billetterie, management, artistique, recommandation.
WYKER se positionne sur la recommandation et la billetterie (en partenariat pour cette dernière avec Digitick et TicketMaster pour les US). Nous allons lancer en fin d’année une plateforme SAAS connectée à notre app mobile avec des fonctionnalités de ciblage de communautés musicales mais aussi la gestion directe de technologies phygitales pour les événements. Nous sommes aussi en train de travailler sur un service pour les artistiques en parallèle.

     – financier
WYKER a levé 350 000 euros en amorçage en début d’année. Notre croissance et notre ambition internationale nous demandent de recruter, d’installer des bureaux aux US et d’avoir la force de communication et donc financière pour s’adresser à ce marché de près de 328 millions de personnes friants de nouvelles app et early-adopters sans compter les 80 millions de touristes.
Nous sommes pour cela en train de travailler sur une Serie A aux US.

     – RH
Nous souhaitons recruter 3 développeurs, 1 office manager en FR et aux US mais aussi un business developer aux US d’ici la fin de l’année car l’activité croît et cela devient de plus en plus compliqué à 2 développeurs et sans office manager pour gérer ces nombreuses choses juridiques et administratives qui consomment du temps de CEO qui doit se concentrer sur le développement de sa start-up.

Qui sont vos concurrents?

Nous avons principalement 2 concurrents internationaux : BandsInTown et Songkick. Le marché est en train de voir apparaître de plus en plus d’applications basées sur de la recommandation d’événements musicaux. En revanche, WYKER a une approche très unique du marché, nous sommes la seule application sociale capable de connecter des amis et des fans grâce à la recommandation d’événements musicaux. Quand certains adressent le marché avec une vision très directe, WYKER lui, l’adresse avec l’essence même de la live : le partage, le social.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire?

Ce n’est pas un entrepreneur qui m’inspire mais une personne très présente dans l’écosystème qui prodigue à mon sens les conseils les plus justes et en phase avec la réalité : Jean de La Rochebrochard. Son investissement pour les start-ups qu’il accompagne est à mon sens véritablement exemplaire. Il est guidé par une passion débordante et c’est ce qui fait pour moi qu’il drive sa team et qu’il est respecté par des entrepreneurs comme moi : guidés aussi par la passion, l’ambition folle mais sérieuse.

Pour l’entrepreneurE, j’ai en exemple Géraldine Le Meur qui représente la force de l’ambition et la force féminine aussi. Elle a construit l’un des gros événements tech, LeWeb et tout comme Jean De La Rochebrochard, elle est animée par la passion. Elle a fondé de grands projets tout en étant maman, j’ai écouté il y a quelques temps un podcast retraçant son parcours impressionnant.

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

Ça va être compliqué de sortir des classiques mais :

  • Instagram : pour partager des moments précieux de ma vie personnelle et professionnelle (et surtout professionnelle en fait).
  • Spotify : l’application avec le plus fort taux de rétention certainement ! Musique, recommandations musicales qualifiées complètement dingues, interface quasi irréprochable.
  • RAD VHS : une app pour filmer en mode caméra des années 90. J’adore !
  • Slack : mon outil de communication avec ma team.
  • Monday : pour l’organisation c’est juste le meilleur outil !

Les 5 événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi :

Pour les start-ups comme moi, dans la musique, voici ceux auxquels, où à mon sens, il faut absolument être, j’en compte 3 :

  • Midem : qui a lieu tous les ans début juin. J’y étais la semaine dernière et c’était l’un des événements de l’année pour moi les plus riches en rencontres et opportunités.
  • Slush Music : mais je crois que cette année il n’aura pas lieu pour la partie musique…
  • SxSW : incontournable événement ! Ce qui est dingue dans cet événement c’est qu’il y a quelques années il n’était qu’un petit festival de musique à Austin regroupant 700 personnes. Désormais c’est une référence incontournable.

Une start-up à nous faire découvrir ?

The Wave VR, une start-up à Austin qui permet de mixer en VR dans un monde dynamique en fonction de la musique mixée. Le tout dans un univers psychédélique. C’est fascinant.

Les données clés:

  • Fondateurs : Morgane Canastra, Bertrand Serres, Lola Valmont
  • Date de création : Juin 2016
  • Levée de fonds : Nous avons fait un seed de 350 000 euros en début d’année avec un réseau d’investisseurs privés.
  • Siège : Paris
Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This