BusinessFW BusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTechTV

10 millions d’euros pour OnOff, l’opérateur virtuel lancé par Taïg Khris

Le montant

La start-up parisienne OnOff, qui développe une application permettant de générer plusieurs numéros de téléphone sur un smartphone sans multiplier les cartes SIM, a bouclé un tour de table de 10 millions d’euros. Idinvest Partners, OneRagtime, le fonds technologique lancé par Stéphanie Hospital et Jean-Marie Messier, et Breega, ainsi que les fonds belges Meusinvest et LeanSquare ont participé à l’opération. Auparavant, la société avait levé 4 millions d’euros en 2015.

Le marché

Lancée en 2014 par Taïg Khris, triple champion du monde de roller sur rampe et vainqueur des X Games, OnOff a vu le jour avec l’ambition de réunir le monde des télécoms et celui des applications mobiles. A la différence des applications comme WhatsApp et Facebook Messenger, qui utilisent le réseau Internet, OnOff passe par le réseau téléphonique. «Tout est dans le cloud, comme la musique avec Spotify ou les films avec Netflix. Pourquoi le numéro de mobile resterait-il coincé dans une carte SIM ?», s’interrogeait Taïg Khris avant de lancer sa société.

De cette volonté est né un opérateur virtuel mondial avec une application mobile qui permet d’héberger les numéros de téléphone dans le cloud pour les rendre indépendants d’une carte SIM. Ainsi, un téléphone doté d’une seule carte SIM peut recevoir et émettre des appels avec plusieurs numéros distincts. Une solution qui s’adresse aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers désirer d’avoir plusieurs lignes sans devoir posséder plusieurs cartes SIM et autant de forfaits.

Deux ans après son lancement, OnOff a enrichi son offre en introduisant la portabilité virtuelle. De cette manière, l’utilisateur peut transférer le numéro rattaché à sa carte SIM dans l’application mobile, de manière à regrouper leurs lignes sur un seul terminal, avec la possibilité de gérer les appels et les SMS indépendamment. Par exemple, l’utilisateur peut garder son numéro de mobile en partant à l’étranger et l’utiliser depuis n’importe quelle carte SIM étrangère au tarif local. Avec la portabilité virtuelle, OnOff vise un marche estimé à 5 millions de Français qui disposent de deux lignes (professionnelle et personnelle).

A ce jour, la start-up opère dans plus de 20 pays dans le monde et revendique plus de 2 million de téléchargements pour son application mobile. L’opérateur mobile est en passe de dépasser le cap du milliard de SMS échangés par ses utilisateurs.

Les objectifs 

Avec ce tour de table, OnOff prévoit d’investir massivement en marketing et R&D pour accélérer son développement. Ce financement s’accompagne du lancement de nouvelles offres avec des forfaits d’appels illimités vers l’Europe (mobiles et fixes) et une version adaptée aux ordinateurs et aux tablettes. Fin 2018, la société envisage également de lancer une version dédiée aux entreprises.

OnOff : les données clés

Fondateur : Taïg Khris
Création : 2014
Siège social : Paris
Activité : service d’hébergement de numéros de téléphone dans le cloud
Effectifs : 45 collaborateurs
Financement : 10 millions d’euros en juin 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

1 thought on “10 millions d’euros pour OnOff, l’opérateur virtuel lancé par Taïg Khris”

  1. Au risque de vous décevoir, cette appli existe depuis des lustres, elle s’appelle Skype et on peut y adjoindre des numéros téléphoniques de plusieurs pays différents. Je ne saisis pas ce que Onoff apporterait en plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This