ActualitéBusinessRetail & eCommerceTransport

Gojek: après Google, la licorne indonésienne accueille Facebook et Paypal à son capital

AFP

Facebook et Paypal ont investi dans la licorne indonésienne Gojek lors de son dernier tour de table, rejoignant les géants technologiques chinois Tencent et américain Google, a indiqué mercredi la startup sans dévoiler de montant. Ce nouvel investissement vise à soutenir « le développement des services de paiements et financiers » que propose Gojek en Asie du Sud-Est, précise la startup dans un communiqué. Gojek, une startup qui a commencé en 2015 comme une application de moto-taxis, s’est vite transformée en une « super-app » proposant un grand éventail de services, comme des livraisons de paquets, de nourriture ou des services financiers, et est valorisée désormais plusieurs dizaines de milliards de dollars.

Il s’agit du premier investissement de Facebook en Indonésie, la principale économie d’Asie du Sud-Est, où le groupe de Menlo Park cherche de nouveaux débouchés pour ses activités, notamment la messagerie Whatsapp, omniprésente dans le pays. « Gojek, Whatsapp et Facebook sont des services indispensables en Indonésie. En travaillant ensemble nous allons aider des millions de petites entreprises et de clients dans la plus grande économie numérique d’Asie du Sud-Est », a souligné Matt Idema, directeur des opérations de Whatsapp cité dans le texte.

10 milliards de dollars de valorisation?

Les services de paiement de PayPal devraient être aussi intégrés à l’application Gojek dans le cadre de cet accord. La startup indonésienne indique avoir connecté des centaines de milliers de commerçants à sa plateforme, souvent des petites entreprises de l’économie informelle, et compter plus de 170 millions d’utilisateurs en Asie du Sud-Est.

Pour son dernier tour de table clos en mars, Gojek a rassemblé 1,2 milliard de dollars, selon l’agence Bloomberg, et elle est valorisée au total plus de 10 milliards de dollars par la plateforme d’intelligence économique CB Insights. Son principal concurrent en Asie du Sud-Est est Grab, une autre « super-app » fondée à Singapour. Avec plus de 260 millions d’habitants, le secteur indonésien du numérique était estimé à 40 milliards de dollars en 2019, et pourrait tripler d’ici 2025, selon une étude de Google, Temasek et Bain & Company.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Gojek: après Google, la licorne indonésienne accueille Facebook et Paypal à son capital
SoLocal: un accord de refinancement lui permet de « sécuriser l’apport de 117 millions d’euros »
Esport: 10 ans après le phénomène League of Legends, Riot Games lance un nouveau jeu
FinTech: après le scandale Wirecard quelles sont les « leçons à tirer au niveau européen »?
Inde: Intel investit 253,5 millions de dollars dans Jio Platforms
Numérique : une amélioration de l’expérience client demandée par les consommateurs
AssurTech: Lemonade fait une entrée remarquée à Wall Street
Copy link