ActualitéMarketing & CommunicationTech

Google veut déployer 180 satellites pour connecter à Internet les régions non desservies

Google prévoit de dépenser entre 1 et 3 milliards de dollars pour installer un parc de satellites dont l’objectif sera de connecter l’ensemble des régions du monde, affirme le Wall Street Journal. Celui-ci serait dans un premier temps composé de 180 satellites de petite taille pour une faible altitude, mais la flotte pourrait doubler si les premiers résultats attendus sont au rendez-vous.

Si les détails exacts du projet ne sont pas encore connus, Greg Wyler serait à la tête de cette mission. Ce dernier est le fondateur d’O3b Networks, une start-up basée à Jersey, dans les îles Anglo-Normandes, et à La Haye, aux Pays-Bas, spécialisée dans la fabrication de satellite pour la connexion à Internet, qui a déjà travaillé avec Google. Des ingénieurs de diverses sociétés auraient également été recrutés.

Cette initiative viendrait compléter le Project Loon qui vise à relier à Internet des régions par le biais de ballons en haute altitude. En avril dernier, Google avait acquis Titan Aerospace, un fabricant de drones fonctionnant à l’énergie solaire pour accélérer.

Mais la firme de Mountain View n’est pas seule sur ce terrain. En mars dernier, Facebook avait lui aussi présenté un projet plus ou moins similaire, Internet.org. En France, la start-up NovaNavo, s’est lancée dans l’aventure avec la fabrication de satellites dédiés à plus faibles coûts. Un premier lancement avait eu lieu en avril 2013. Ses fondateurs, Spas Balinov et Stanislas Ostoja, deux anciens étudiants de l’Insa à Lyon, ont été récompensés lors du concours des 10 innovateurs français de moins de 35 ans du MIT Technology Review.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Google veut déployer 180 satellites pour connecter à Internet les régions non desservies
eCommerce : l’aventure Mirakl racontée par Elaia
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés