ActualitéBusinessTech

Google veut mettre la blockchain au service du cloud

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La blockchain ne se limite plus seulement au bitcoin et aux autres cryptomonnaies. Google travaille ainsi sur sa propre technologie blockchain pour mieux sécuriser ses services cloud, révèle Bloomberg. Dans ce sens, la filiale d’Alphabet développe son propre registre de données numériques. Si aucune date de lancement n’a été fixé pour l’instant, une version en marque blanche est d’ores et déjà dans les cartons du géant américain pour des entreprises puissent utiliser ce registre sur leurs propres serveurs.

Au cours de ces derniers mois, plusieurs collaborateurs du groupe se sont attelés à créer des protocoles blockchain sous la houlette de Diane Greene, qui dirige la division cloud de Google, indique Bloomberg. La firme américaine estime en effet que le cloud est propice à l’utilisation de la blockchain pour améliorer la protection des données en ligne. Dès 2016, Google avait lancé une phase d’essai pour que les développeurs puissent tester les services blockchain sur son cloud. La firme américain veut désormais aller plus loin pour déployer cette technologie de stockage et de transmission d’informations au sein de son infrastructure cloud.

La blockchain, un marché estimé à plus de 60 milliards de dollars en 2024

Preuve de l’intérêt croissant de Google pour la blockchain, la filiale d’Alphabet via GV (ex-Google Ventures) a investi dans plusieurs sociétés du secteur, comme Blockchain Luxembourg, Ripple, LedgerX ou encore Veem, selon CB Insights. De plus, Google est en train d’acquérir plusieurs start-up spécialisées dans la blockchain pour être à la pointe sur cette technologie. Cependant, aucun nom d’entreprise rachetée par le géant américain n’a filtré pour l’instant.

Toutefois, Google ne cache pas son attrait pour la blockchain. «Comme de nombreuses technologies, nous avons des individus dans plusieurs équipes qui explorent les utilisations potentielles de la blockchain, mails il est bien trop tôt pour que nous spéculions sur les utilisations possibles», a déclaré un porte-parole de Google interrogé par Bloomberg. D’autres géants américains, à l’image d’IBM et de Microsoft, se sont d’ores et déjà positionnés sur le marché de la blockchain pour améliorer leurs services cloud et développer de nouvelles applications basées sur cette technologie.

La blockchain intéresse un nombre croissant d’entreprises qui l’apprécient pour sa transparence, sa sécurité et son indépendance. Face à la progression inquiétante des attaques en ligne, elles se tournent vers la blockchain pour stocker leurs informations et celles de leurs clients de manière décentralisée et sécurisée. Selon WinterGreen Research, le marché de la blockchain devrait passer de 706 millions de dollars l’an passé à plus de 60 milliards de dollars à l’horizon 2024.

Bouton retour en haut de la page
Google veut mettre la blockchain au service du cloud
Deezer s’écroule pour ses premiers pas à la Bourse de Paris, dans un contexte « difficile »
FinTech : les levées de fonds ralentissent au premier semestre
Le député MoDem Jean-Noël Barrot nommé ministre délégué au Numérique
Pixmania, la nouvelle aventure entrepreneuriale de Steve et Jean-Emile Rosenblum
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
Guerre des talents, Skill gap, Grande Démission… Comment répondre aux nouveaux enjeux RH des entreprises?

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media