ActualitéBusinessHealthcareInvestissementsLes levées de fonds

Healthy.io lève 18 millions de dollars pour ses tests urinaires via smartphone

Le montant

Healthy.io, la startup israélienne qui a mis au point un test d’urine fonctionnant via smartphone, accélère la diffusion de sa technologie avec une levée de 18 millions de dollars en série B menée par le fonds d’investissement Aleph. Samsung Next a aussi participé.

Ce tour de table porte a 30 millions de dollars, les fonds levés par l’entreprise depuis sa création en 2013.

Le marché

Dip.io, le kit développé par Healthy.io, permet aux utilisateurs de réaliser un test urinaire de chez eux. Les utilisateurs doivent uriner dans un pot, y tremper une bandelette, attendre que celle-ci réagisse en fonction d’un code couleurs et prendre le résultat en photo à l’aide d’une application dédiée. Celle-ci est ensuite envoyée sur le cloud afin d’être analysée.

Dans un premier temps, le test a été pensé pour les personnes souffrant d’insuffisance rénale chronique afin d’améliorer le suivi et la prévention de la maladie. Mais son utilisation peut être plus large et le kit permet de tester un large éventail d’indicateurs : les cétones, les leucocytes, les nitrites, le glucose, les protéines mais aussi des pathologies liées à la grossesse.

Le but est d’encourager les gens à se tester plus régulièrement afin de détecter plus en amont les signes de dysfonctionnement rénal. Au Royaume-Uni, Dip.io est disponible via un programme de clinique rénale virtuelle lancée par un établissement de la NHS (National Health Service).

Selon l’entreprise, 100 000 patients utilisent déjà sa solution en Europe et sur son marché local, Israël. Outre-Atlantique, le Dip.io a été approuvé par la FDA (Food and Drug Administration). Pour assurer son expansion, Healthy.io s’associe à différents organismes. En octobre dernier, l’entreprise a ainsi noué un partenariat mondial avec Siemens Healthineers, spécialisé dans la technologie médicale. «Healthy.io est un pionnier dans l’utilisation de la vision par ordinateur et de l’apprentissage automatique pour transformer la caméra d’un smartphone en un dispositif médical de qualité clinique pour un meilleur accès des patients et une plus grande commodité. Healthy.io et Siemens Healthineers partagent une vision d’avenir des soins de santé, qui permet aux consommateurs de mieux contrôler santé de manière à compléter le flux de travail existant des cliniciens », avait alors déclaré Yonatan Adiri, fondateur. Healthy.io s’est également associé à l’enseigne Boots au Royaume-Uni afin de proposer un kit de test de la cystite dans plusieurs points de vente à travers le pays.

Healthy.io ne compte pas s’arrêter aux test d’urines et prévoit d’utiliser sa technologie pour prochainement proposer des tests dermatologiques, toujours via Smartphone, a confié l’entreprise à VentureBeat.

Les objectifs 

Healthy.io souhaite accélérer son expansion à l’international. Cette levée de fonds va permettre à la startup israélienne de s’étendre plus vite au Royaume-Uni et de déployer son offre aux États-Unis.

Healthy.io: les données clés

Fondateurs: Yonatan Adiri, Roee Salomon, Shachar Mendelowitz
Création: 2013
Siège: Tel Aviv
Activité: test urinaire par smartphone
Financement: 30 millions de dollars au total

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRHMerci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media
Healthy.io lève 18 millions de dollars pour ses tests urinaires via smartphone
Pour faire face à Netflix, Apple explose son budget de production de contenus
Facebook/Google
Google et Facebook dominent toujours plus le marché français de la pub en ligne
eToro, la plateforme de trading social qui veut donner le goût de l’investissement aux particuliers
Mary Meeker mène un tour de table de 85 millions de dollars dans la licorne australienne Canva
Netflix dépasse les 158 millions d’abonnés dans le monde
Droits voisins: Macron veut « engager au plus vite » l’Europe contre les géants du numérique
Copy link