ActualitéAmérique du nordEuropeLes levées de fonds

Hébergement de données: Fizians lève 700 000 euros et attaque le marché américain

Les Nantais de Fizians viennent de lever 700 000 euros auprès de Nestadio Capital et de Ouest Angel Développement. La start-up édite un logiciel dédié au stockage de données à partir des propriétés d’une association de fonctions mathématiques, appelée code à effacement et issue d’un transfert de technologie des laboratoires de IRRCyN-CNRS (Institut de Recherche en Communications et Cybernétique – Centre National de la Recherche Scientifique). Les données sont stockées à la fois sur plusieurs serveurs, plutôt que d’être dupliquées sur plusieurs disques.

Fizians cible principalement les entreprise dans les domaines du multimédia, de la science et de l’ éducation ainsi que les hébergeurs pour les applications web et les environnements de cloud computing. Elle commercialise son logiciel RozoFS en France et en Allemagne via le distributeur-intégrateur Concat. Parmi ses clients: le CNED, le regroupement de laboratoires Carmin, Nantes Métropole et la société du Puy du Fou.

Ce tour de table a pour objectif de lui permettre de se déployer commercialement sur d’autres pays européens ainsi qu’aux Etats-Unis où une filiale vient de voir le jour. Fondée en juillet 2010, Fizians emploie sept personnes et est incubée par la structure d’accompagnement nantaise Atlanpole.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Hébergement de données: Fizians lève 700 000 euros et attaque le marché américain
Amazon expédie désormais plus de colis que FedEx aux États-Unis
[Silicon Carne] Comment la Tech peut réinventer notre système éducatif
Gaming : Piepacker lève 12 millions de dollars auprès de Lego
Startups: Station F lance un programme pour les grands débutants en entrepreneuriat
Droits voisins: Facebook va rémunérer une partie de la presse française
PayPal
PayPal envisage de racheter Pinterest, l’action s’envole