/ InsidersActualité

[INSIDERS] Accident mortel d’un Uber autonome : la conductrice regardait The Voice

#Crash: la conductrice du Uber autonome à l’origine d’un accident mortel regardait The Voice

Pour la police de Temple, dans l’Arizona, le constat est sans appel : l’accident mortel impliquant une voiture autonome Uber, en mars dernier, était «totalement évitable». C’est la conclusion du rapport de 300 pages des autorités locales qui met en lumière que Rafaela Vasquez, la conductrice de sécurité assise derrière le volant du véhicule, était distraite au moment de la collision qui a coûté la vie à Elaine Herzberg alors qu’elle traversait la route en pleine nuit.

Crédits : Shutterstock.

Après avoir obtenu les données de la plateforme de streaming Hulu, la police de Temple a ainsi constaté que l’émission The Voice avait été visionnée pendant 42 minutes sur le compte de Rafaela Vasquez. Selon le rapport de police, le visionnage a cessé à 21h59, soit l’heure approximative de la collision. Le document indique également que la conductrice, chargée de reprendre le contrôle de la voiture en cas d’imprévu, a regardé «204 fois la même zone en bas à droite du tableau de bord». Au total, Rafaela Vasquez aurait été inattentive «32% du temps» durant le trajet. Si elle n’avait pas été distraite, la police estime qu’elle aurait pu réagir avant la collision pour stopper le véhicule 14 mètres avant l’impact.

Rafaela Vasquez risque d’être inculpée pour homicide involontaire, mais la police précise que «la documentation ne mentionne nulle part que le système d’Uber est conçu pour alerter le conducteur en cas de danger potentiel». Ce sera à la justice américaine de déterminer les responsabilités de cet accident. Pour rappel, la voiture autonome aurait bien vu la personne mais a choisi de l’ignorer. Le logiciel du véhicule aurait en effet été mal calibré au niveau des «faux positifs», c’est-à-dire des objets comme un sac plastique ou des morceaux de papier qui ne sont pas à éviter.

#Cryptominute: le Québec envisage de réserver 500 MW aux mineurs de cryptomonnaies sur sélection

Le Québec est dépassé par la demande en électricité issue de l’industrie du minage de cryptomonnaies. Pour faire face, la province avait d’abord suspendu temporairement le traitement des demandes en électricité à des fins de minage, par arrêté ministériel, le temps pour les parties prenantes de réfléchir à l’encadrement de la vente d’électricité aux acteurs du secteur.

Ferme de minage de cryptomonnaies. Crédit : Mark Agnor / Shutterstock

Hydro-Québec, la société d’Etat en charge de la production et de la distribution d’électricité dans la province, vient de rendre sa copie. Il serait question de répartir 500 mégawatts d’énergie aux cryptomineurs, après sélection. Si ce plan était approuvé, Hydro-Québec considérerait les demandes des mineurs en fonction de leur capacité à créer des emplois et des retombées économiques pour le Québec.

#Cloud: la capacité totale du réseau OVH atteint désormais 15 Tbps

L’hébergeur français OVH continue d’augmenter la puissance de son réseau. La capacité totale de ce dernier atteint désormais 15 Tbps, soit un débit de transmission de données équivalent à 15 000 milliards de bytes par seconde. Avec un tel chiffre, la société d’Octave Klaba garantit un taux de transfert des données extrêmement rapide qui lui permettra d’améliorer le stockage des données sur ses serveurs.

#Dealflow: Equiteasy lève 700 000 euros pour développer sa plateforme de matching entre entrepreneurs et investisseurs

7 mois après son lancement, Equiteasy, la première plateforme automatique de levées de fonds et de transmissions d’entreprises, annonce un premier tour de table de 700.000 euros auprès d’un holding d’investissement privé. Une levée qui doit permettre à la plateforme de matching entre entrepreneurs et investisseurs d’accélérer ses développements technologiques et son déploiement à l’international.

Equiteasy

La startup a développé un algorithme pour structurer et automatiser les projets de levée de fonds ou de transmission d’entreprise. Les entrepreneurs peuvent ainsi entrer en contact et interagir facilement avec les investisseurs les plus intéressés par leur projet. Equiteasy revendique plus de 20 projets en cours de levée de fonds, à tous les stades de maturité depuis le seed jusqu’au LBO, pour des montants allant de 300.000 euros à plus de 4 millions d’euros. Equiteasy a été fondé fin 2017 par Quentin Ducouret, CEO, Barthélémy Névot, directeur commercial, et Thibault Pellequer, responsable base de données investisseurs & CFO.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “[INSIDERS] Accident mortel d’un Uber autonome : la conductrice regardait The Voice”

  1. Petite erreur pour la capacité du réseau OVH au Québec : C’est 15 Tbps soit 1,875 mille milliards d’octets par seconde (Tops/TBps) :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This