/ InsidersActualitéBusinessStartupTech

[INSIDERS] En région, un développeur débutant gagne au minimum…

[tabs]

[tab title= « Le chiffre du jour »]

Un développeur débutant gagne entre 24 000 et 30 000 euros par an en région

Easy Partner publie ce jeudi 26 mai son étude sur les salaires des développeurs français. On y apprend qu’un développeur débutant gagne au minimum entre 30 000 et 45 000 euros par an à Paris (suivant les langages qu’il maîtrise), et entre 24 000 et 30 000 euros en province.

Pour un développeur expérimenté (plus de 5 années d’expérience), l’écart va d’un salaire annuel minimum de 46 000 à 54 000 euros à Paris et de 38 000 à 42 000 euros en province.

easy-partner-2

** L’étude a été réalisée à partir des données collectées par Easy Partner dans le cadre de ses placements effectués en 2015.
[/tab]

[/tabs]

 

Skyscanner lance un bot sur Facebook Messenger pour réserver un voyage

SkyPlanifier un voyage sur Facebook Messenger, c’est désormais possible avec Skyscanner. Le comparateur de voyages en ligne vient d’annoncer le lancement d’un bot sur Facebook Messenger pour permettre à ses utilisateurs de faire une recherche de vols à travers une simple conversation sur le réseau social de Mark Zuckerberg. En interagissant avec le bot, les voyageurs auront ainsi la possibilité de lui demander directement le prix d’un billet d’avion ou des informations sur les destinations.

A partir de cette conversation d’un genre nouveau, il est ensuite possible de suivre un lien vers le site Internet de Skyscanner pour réserver son voyage, du vol jusqu’à l’hôtel, en passant par la location de voiture sur place. «Le lancement de notre Messenger bot permettra à plus de personnes de chercher des voyages de manière amusante et informative», a expliqué Filip Filipov, en marge de cette annonce. Petit détail qui a son importance, le bot s’exprime seulement dans la langue de Skakespeare…

 

Un espace de coworking à la place d'un resto U

mablabLe restaurant universitaire de Mabillon, dans le quartier latin de Paris, deviendra désormais dès 15 heures le Mab’Lab, un espace de coworking et de formation pour les étudiants et les entrepreneurs pensé par l'association Frateli. Un projet qui a vu le jour après l’appel à manifestation d’intérêt «Espaces de coworking» lancé par la Mairie de Paris. L'idée était alors de trouver une activité permettant d'occuper des salles qui sont vides après le déjeuner. L'espace est gratuit jusqu'au 2 juin.

«Le manque de liens entre le monde étudiant et celui de l’entreprise est l’un des freins importants à l’insertion professionnelle des étudiants. C’est aussi un frein à l’innovation, à l’émergence d’étudiants aux idées de business en phase avec les besoins du marché. Nous voulons changer cela», déclare Elifsu Sabuncu, responsable de l'espace, dans un communiqué. «À l’heure de l’économie du partage, faire qu’une salle de resto U, vide l’essentiel du temps, serve aussi de lieu de travail semble aller de soi, mais en pratique, il n’y a pas de précédent et tout restait à inventer», ajoute Ywan Penvern, directeur général de Frateli Lab.

 

Trello franchit les 10 millions de dollars de CA

Michael Pryor TRELLOL'éditeur de la solution de gestion de projets Trello revendique avoir franchi la barre des 10 millions de dollars de revenus récurrents. La société américaine, qui compte aujourd'hui plus de 80 employés, avait levé un montant similaire il y a deux ans. Elle affirme compter désormais plus de 14 millions d’utilisateurs inscrits, dont 1,1 millions d’utilisateurs actifs chaque jour. «La version française de Trello existe depuis septembre 2015 et elle compte déjà plus de 460 000 utilisateurs», détaille la société dans un communiqué.

Revoir l'interview de Michael Pryor, le PDG de Trello, publiée sur Frenchweb en septembre 2015 :

 

L’image du jour : la cybersécurité des entreprises passe avant tout par une meilleure information des salariés

VMWare présentait, ce jeudi 26 mai, les résultats de sa dernière étude portant sur la cyber-sécurité en entreprise. On y apprend notamment que la question de la cyber-sécurité est largement sous-estimée par les dirigeants d’entreprises françaises: seuls 11% d’entre eux la placent en effet parmi leurs priorités, alors qu’un tiers des entreprises estiment qu’elles seront victimes d’une attaque dans les trois prochains mois.

Si l’on considère qu’un quart des responsables informatiques n’informent pas leur direction en cas d’attaque, on comprend d’où peut provenir ce décalage.

En l’absence d’organe en interne supposé gérer la question de la cyber-sécurité, cette dernière est très souvent considérée sous son angle technique avant tout. Or, la renforcer passerait d'abord par une meilleure information et la formation des salariés pour 37% des dirigeants interrogés dans le cadre de l’étude.

Reste à clarifier la question de l’attribution de cette mission à une direction en interne…

vmware-infographic-SOURCE FILES

 

Le budget du jour : NRJ Mobile choisit Buzzman pour sa nouvelle campagne publicitaire

NRJL’opérateur NRJ Mobile a décidé de confier son budget publicitaire à Buzzman. L’agence de publicité a remporté l’appel d’offres devant Change, Sid Lee et l’agence sortante Kids Love Jetlag. Dans le cadre de ce partenariat, Buzzman sera chargé de repositionner la marque au sein d’une sphère mobile très concurrentielle. En outre, l’agence apportera son expertise dans la stratégie social media du groupe. A ce jour, NRJ Mobile revendique 1,5 millions d’abonnés.

 

[tabs] [tab title= »L’atelier en ligne »]

Big Data & prédictif, l’intelligence artificielle marketing au service du « drive to web to store »
Le 31 mai à 11h avec Emarsys

Le marketing de masse, indifférencié, est de moins en moins pertinent et efficace. Chaque client est différent et veut recevoir un traitement particulier. Cette personnalisation, le fameux « one to one » est encore plus critique et stratégique, dans le retail ou l’e-commerce où la connaissance du Client a longtemps été la clé du succès, tandis que l’industrialisation des processus, la digitalisation des points de contact, et la multi-canalité la rendent de plus en plus complexe à acquérir et conserver.

La conséquence : Les commerçants – e ou phy – investissent de plus en plus pour mettre en œuvre des stratégies digitales « drive to web to store »  cohérentes et efficaces, pour capter toujours plus de données, tout en sachant de moins en moins comment les exploiter. L’analyse comportementale systématique et en temps réel, couplée à l’intelligence artificielle peuvent vous aider à personnaliser chaque communication, pour intéresser, s’intégrer dans une stratégie « web to drive to store », et maximiser l’expérience Client et vos revenus.

Inscrivez-vous!

[/tab][/tabs]

[tabs] [tab title= »L’événement »]

Web After Work Paris
Le 28 juin dès 19h

Cinq startups innovantes pitcheront pendant 5 minutes pour présenter leur projet à la communauté tech parisienne. A l'issue de chaque présentation le public pourra poser ses questions puis en fin de soirée nous voterons pour la meilleure startup de la soirée.

Nous proposons :

Aux porteurs de projets de se faire connaître et de confronter leur projet au regard de professionnels de leur communauté, 
Au public de découvrir de nouveaux produits/techno.

Les Web After Work @ Paris sont des événements Parisiens réunissant la communauté marketing digitale. A cette occasion, autour d'un verre, venez échanger avec vos pairs, clients, partenaires actuels ou futurs sur des problématiques métiers en toute convivialité !

Pour en savoir plus.

[/tab][/tabs]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This