/ InsidersActualitéBusinessStartupTech

[INSIDERS] Les 6 infos Tech qu’il ne fallait pas manquer

  • Quand députés et sénateurs se penchent sur l'intelligence artificielle.
  • Amazon se lance dans le drive avec AmazonFresh Pickup.
  • En’jo met la main sur Bricool.
  • Lire comme dans un livre… fermé.
  • Avec Neuralink, Elon Musk veut connecter le cerveau à l’intelligence artificielle.
  • Les nominations : Nicolas Bonard, Jonathan Charbit, Najet Benoist-Lucy, Sylvaine Le Baron…

 

[tabs]

[tab title= « Avis favorable »]

Les parlementaires se saissent du sujet de l'intelligence artificielle

Sur certains dossiers jugés importants, députés et sénateurs se réunissent dans une commission mixte baptisée «l’Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST)». Ce groupe de travail a décidé de se saisir du sujet de l'intelligence artificielle en adoptant le rapport intitulé «Pour une intelligence artificielle maîtrisée, utile et démystifiée». Adossé à un conseil scientifique de spécialistes, les parlementaires de l'OPECST y font 15 propositions, sur la base d'un a priori positif sur ce que peut apporter l'intelligence artificielle. 

Ses propositions entendent suivre le courant de l'innovation, comme celles pour «orienter les investissements dans la recherche en intelligence artificielle vers l’utilité sociale des découvertes», ou encore dans l'éducation des enfants : «organiser des formations à l’informatique dans l’enseignement primaire et secondaire faisant une place à l’intelligence artificielle et à la robotique». Les parlementaires recommandent aussi la création d'«un institut national de l’éthique de l’intelligence artificielle et de la robotique.»

Ni quête vaine ni projet de remplacement de l’homme par la machine, l’intelligence artificielle représente une chance à saisir pour nos sociétés et nos économies. La France doit relever ce défi. Plutôt qu’une hypothétique confrontation dans le futur entre les hommes et les machines, qui relève d’une forme de science-fiction catastrophiste, les rapporteurs sont convaincus du bel avenir de la complémentarité homme-machine. Nous allons bien plus vers une intelligence humaine augmentée que vers une intelligence artificielle concurrençant l’homme.

[/tab]

[/tabs]

 

Amazon se lance dans le drive avec AmazonFresh Pickup 

AmazonFresh PickupAprès le stockage de photos, les vidéos à la demande en streaming, la livraison en moins d’une heure ou encore une carte de crédit Visa, les abonnés d’Amazon Prime pourront prochainement bénéficier d’un nouveau service de drive-in. Baptisé AmazonFresh Pickup, il permettra aux clients Premium d’Amazon de venir récupérer leurs courses à partir d’un quart d’heure après avoir passé leur commande en ligne, le tout sans sortir une seule fois de leur véhicule. Selon Consumer Intelligence research, Amazon Prime compte plus de 65 millions d’utilisateurs aux États-Unis, soit quasiment 20% de la population américaine.

Les utilisateurs du service pourront commander en ligne des produits fais, de la viande, du pain, des produits laitiers ou encore des articles ménagers. Les commandes, illimitées et sans minimum requis, seront gratuites, tandis que le service de livraison de produits frais, surgelés et d’épicerie AmazonFresh coûte une quinzaine de dollars par mois. 

Après avoir effectué leur sélection de produits, les utilisateurs d’AmazonFresh Pickup auront l’opportunité de choisir la tranche horaire qui leur convient pour retirer leur commande. A leur arrivée au magasin, les clients devront simplement rejoindre l’espace de stationnement qui leur est dédié. Dès lors, un employé d’Amazon viendra mettre directement les sacs dans le coffre de leur voiture en quelques minutes. Pour l’heure, Amazon a ouvert deux magasins à Seattle pour tester son service auprès de ses employés.

Lire aussi : 

 

En’jo met la main sur Bricool

Candice GasperiniLa start-up En’jo, qui propose un service aux particuliers pour trouver un dépanneur près de leur domicile en moins de deux heures, a conclu le rachat de la société Bricool. Cette dernière, fondée en 2015 par Emilie Coudrat et Candice Gasperini (ci-contre), développe un service de dépannage à partir de l’envoi d’un SMS ou d’un message sur Facebook accompagné d’une photo et d’une description de la prestation souhaitée. En’jo entend désormais faire évoluer Bricool vers une plateforme communautaire d’entraide sur le bricolage et les petits travaux à domicile.

 

Lire comme dans un livre..fermé

Les chercheurs du MIT (Massachussets Institute of Technology) ont mis au point une caméra capable de lire les pages d'un livre alors que celui-ci est fermé, raconte le Siècle Digital. Utilisant des radiations en «terahertz», la caméra capte des signaux permettant d'identifier les lettres inscrites. 

 

Avec Neuralink, Elon Musk veut connecter le cerveau à l’intelligence artificielle 

Elon MuskAprès l’automobile et l’espace, Elon Musk s’attaque au cerveau humain. L’entrepreneur américain a en effet lancé la start-up Neuralink qui vise à améliorer les capacités cognitives humaines, selon une information rapportée par le Wall Street Journal. Pour cela, la société envisage de greffer des implants connectés dans le cerveau. Un tel dispositif pourrait ainsi permettre de fusionner l’intelligence biologique et l’intelligence artificielle. Pour ce faire, Neuralink cherche à développer une technologie de «cordon neuronal», qui permettrait de communiquer directement avec les machines, sans passer par une quelconque interface physique. 

Dans un premier temps, la nouvelle société d’Elon Musk n’envisage pas cependant de transformer l’humain en un cyborg digne de Scarlett Johansson dans le film «Ghost in the Shell». En effet, le dispositif de Neuralink serait avant tout dédié à un usage médical. La start-up a d’ailleurs été enregistrée comme société de recherche médicale en Californie en juillet dernier. D’après le Wall Street Journal, l’objectif de Neuralink sera de lutter contre l’épilepsie, la dépression ou la maladie de Parkinson. 

Pour parvenir à ses fins, Elon Musk pourrait choisir de piocher dans ses finances personnelles pour développer sa nouvelle entreprise, selon le média américain. Bien que ce projet s’apparente à de la science-fiction, le fondateur de Tesla et SpaceX semble décidé à en faire une réalité concrète. Dans ce sens, trois chercheurs spécialisés dans l’implantation d’électrodes ultrafines ont rejoint les rangs de Neuralink. Elon Musk estime que les premiers dispositifs pourraient être disponibles dans les quatre à cinq ans qui viennent.

Lire aussi :

 

Les nominations : Nicolas Bonard, Jonathan Charbit, Najet Benoist-Lucy, Sylvaine Le Baron…

 

nicolas-bonardNicolas Bonard rejoint le groupe Vice Media France en tant que président-directeur général

Le groupe Vice Media France annonce l'arrivée de Nicolas Bonard au poste de président-directeur général. Il était auparavant senior vice-president de Discovery Enterprises.

 

jonathan-charbitJonathan Charbit nommé directeur du développement de Reputation Squad

Jonathan Charbit arrive au sein de l'agence Reputation Squad en tant que directeur du développement. Il occupait précédemment le poste de vice-président Business Development & Channel de Linkfluence.

 

najet-benoist-lucyNajet Benoist-Lucy est promue directrice générale France de Madvertise

Najet Benoist-Lucy devient directrice générale France Madvertise. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, elle aura en charge les équipes commerciales, marketing, trafic et publishers de la régie publicitaire. Najet Benoist-Lucy était auparavant directrice commerciale depuis mai 2014.

 

sylvaine-le-baronSylvaine Le Baron devient vice-présidente chargée des ressources humaines chez Talentsoft

Talentsoft annonce la nomination de Sylvaine Le Baron au poste de vice-présidente chargée des ressources humaines. Elle occupait précédemment le poste de directrice des ressources humaines pour la France, la Grande-Bretagne, l’Irlande et les Pays-Bas chez de Sidetrade.

 

[tabs]

[tab title= »L’emploi à la Une »]

FrenchWeb recherche son Stagiaire Cadreur-Monteur (H/F)

Travailler chez Frenchweb.fr, c’est être au cœur de l’information des professionnels du digital!

Créateurs de communautés, nous éditons des medias B2B consacrés à l’innovation : FrenchWeb.fr, Le Journal des RH, et We Love Entrepreneurs.

FrenchWeb.fr est le magazine d’information des professionnels de l’internet francophone. Sa mission : présenter les initiatives des acteurs français d’Internet. Il regroupe une communauté de plus de 50 000 professionnels, entrepreneurs, experts, investisseurs, et propose « en continu » des contenus spécifiques : articles, dossiers (ex : les chiffres clés, Invest…), études, interviews et reportages vidéo sur Frenchweb.TV

Compétences

  • Vous maitrisez les logiciels de montage vidéo (de préférence Final Cut X)
  • Vous avez des compétences en prises de vues (cameras vidéos, reflex Canon 5D, photographie, GoPro, mélangeur vidéo …) et en traitement du son
  • Vous avez de très bonnes connaissances en formats vidéo, codecs,….

Profil :

  • Vous avez un bon sens de l’esthétisme, de la luminosité, des éclairages
  • Vous avez un sens aigu de l’organisation, de l’entretien et de l’utilisation du matériel mis à votre disposition
  • Vous êtes rapide, inventif, autonome, réactif, polyvalent(e)
  • Vous êtes curieux, passionné, sans cesse à l’affut des dernières nouveautés en termes de matériel, de techniques, de formats…
  • Enfin, Nous recherchons un/une cadreur/monteur en formation type école ICART/ESRA ou UFR LACT MLV

 

Postulez ici.

[/tab]

[/tabs]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This