A la uneBusinessEuropeStartupTech

Les drones de Delair-Tech misent sur le marché américain pour acquérir une envergure mondiale

L’année 2016 aura marqué un tournant pour Delair-Tech. En effet, la start-up toulousaine, positionnée sur le marché du drone professionnel, a bouclé un tour de table de 13 millions d’euros en mars 2016 pour accélérer son expansion internationale. Cette dernière s’est traduite par l’ouverture d’une filiale aux États-Unis, basée à Los Angeles, et d’un bureau commercial en Asie pour mettre un pied en Asie. 

En parallèle, la société dirigée par Michaël de Lagarde s’est renforcée avec les acquisitions du Français Eukréa Electromatique, spécialisé dans l’électronique embarquée, et du Belge Gatewing, la filiale drone de l’Américain Trimble basée en Belgique. Dans les faits, cette accélération a permis à Delair-Tech de porter sa production annuelle à 778 drones et ainsi de tripler son chiffre d’affaires pour atteindre 7,1 millions de dollars de revenus, contre 2 millions en 2015. En l’espace d’un an, l’effectif de l’entreprise toulousaine a doublé, passant de 45 à 106 collaborateurs.

Une expertise hardware et software

Dans l’Hexagone, Delair-Tech s’est imposé comme un acteur majeur du drone professionnel. Depuis sa création en 2011, la start-up développe des drones professionnels de longue portée qui captent des images, analysées par des algorithmes.

Les résultats issus de cette observation permettent ensuite aux professionnels d’obtenir des informations pour les aider à prendre des décisions. S’adressant principalement aux grands groupes industries, la société compte parmi ses clients la SNCF, pour répondre à ses besoins en termes de cartographie de son réseau ferroviaire, ou encore EDF, afin de surveiller les lignes électriques. Désormais tournée vers l’international, Delair-Tech compte profiter de l’allégement de la réglementation américaine l’an passé pour étendre ses parts de marché outre-Atlantique.

CEO : Michaël de Lagarde

Date de création : 2011

Siège : Toulouse

Activité : développement de drones

Effectifs : 106 employés

Lire aussi : Les Toulousains de Delair-Tech lèvent 13 millions d’euros pour décoller dans les drones professionnels

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Les drones de Delair-Tech misent sur le marché américain pour acquérir une envergure mondiale
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
FinTech: Klarna s’apprête à clôturer un tour de table à 1 milliard de dollars
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
Facebook vs. Apple: le réseau social joue la défense des pubs ciblées et des PME
Navettes autonomes: le groupe français Transdev s’allie à Mobileye (Intel) et Lohr
Après l’école 42, Xavier Niel va financer une école gratuite d’agriculture